Le Précieux Sang de Jésus

La liturgie sacrée célèbre le Précieux Sang durant tout le cours de l’année, et particulièrement lors du Vendredi saint. Par le ­sacrifice des autels, Notre-Seigneur Jésus-Christ ne cesse de répandre Sa vertu purificatrice sur le monde, criant non vengeance, mais...

Le Carême

Le saint temps du Carême qui commence avec le mercredi des Cendres et se termine à la fête de Pâques, a été institué par les premiers Apôtres pour imiter le jeûne de quarante jours que fit Notre-Seigneur au désert…

Vendredi saint

Méditation pour le Vendredi saint. — Jésus accepte la croix, Il accepte de souffrir pour nous qui rejetons la croix. Nous refusons la souffrance, nous la déclarons injuste tandis qu’elle est pure justice. Si Jésus, notre Sauveur, n’avait pas accepté de souffrir pour nous, nous serions tous perdus. Sans les mérites infinis acquis par la sainte Passion de Notre-Seigneur, sans Son infinie miséricorde, nous serions tous condamnés.

Jeudi saint

«L’Eucharistie est le don ultime de Notre-Seigneur; Il l’institua la veille de Sa Passion, par amour pour nous, pauvres humains, pour ne pas nous laisser seuls dans cette vallée de larmes. C’est Son testament d’amour; Il Se fait notre nourriture. C’est à cette occasion qu’Il nous dit: Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Jésus a donné Sa vie par Sa mort ignominieuse sur la croix. Cela ne suffisait pas à Son Amour Infini: Il a voulu Se faire pain pour demeurer avec nous, pour nous nourrir de Sa Chair, nous nourrir de Lui-même. Mystère d’amour que nous ne comprendrons jamais sur la terre, mais qui est pourtant bien réel!»

Semaine Sainte

La Semaine Sainte Nous voici donc arrivés à l’entrée de la grande semaine. Que l’Église a bien fait de nous conduire, à travers les graves enseignements, les grands exemples, le silence du recueillement et les austérités de la pénitence, au chemin sacré du Calvaire!...