Ange de Fatima

Récit des Apparitions de l’Ange de Fatima en 1916. Pour nous préparer au Centenaire des grandes Apparitions de Notre-Dame de Fatima (1917), récitons le plus souvent possible les prières enseignées par l’Ange. Article tiré de la Revue Magnificat, Juin 2016.

Tricentenaire de la mort de saint Louis-Marie Grignion de Montfort (1716 – 2016)

Le 28 avril 1716 mourait, à Saint-Laurent-sur-Sèvre, en France, saint Louis-Marie Grignion de Montfort, Docteur de l’Église et Apôtre incomparable de la Vierge Marie. Ce grand Saint – hélas, trop méconnu! – fut un champion de la gloire de Dieu. «Qu’est-ce que je Vous demande, mon Dieu? Rien pour moi, tout pour Votre gloire!» s’écriait-il dans une prière embrasée. Prophète des Apôtres des Derniers Temps et protecteur spécial de l’Ordre de la Mère de Dieu, nous lui devions nos hommages à l’occasion du tricentenaire de son décès.

Saint Louis-Marie de Montfort

3e Centenaire de la mort de saint Louis-Marie de Montfort. Il a lutté pour le Christ. Saint Louis-Marie de Montfort savait qu’il avait reçu la mission de combattre le Monde, le démon, ses pompes et ses oeuvres, pour établir et étendre le règne de Jésus et de Marie.

Saint Joseph, patron de la Sainte Église

Le 15 août 1889, en la fête de l’Assomption, Léon XIII promulgue l’Encyclique Quamquam pluries, en faveur de la dévotion au Rosaire, dont il s’est fait l’ardent propagateur. De longs développements sur la puissance de saint Joseph remplissent la majeure partie du document pontifical. Il décide que pendant le mois d’octobre, aux exercices du Rosaire sera ajoutée une prière à saint Joseph, que nous reproduisons après ces extraits où Léon XIII explique les motifs pour lesquels saint Joseph est nommé patron de l’Église: