Saint Joseph, Époux virginal de la Mère de Dieu

Jamais aucun homme, en ce monde, ne pourra pénétrer toutes les grandeurs de Joseph. Pour les comprendre, il faudrait embrasser toute l’étendue du mystère avec lequel sa mission ici-bas le mit en rapport, comme un nécessaire instrument. Ne nous étonnons donc pas que ce Père nourricier du Fils de Dieu ait été figuré dans l’Ancienne Alliance, et sous les traits d’un des plus augustes Patriarches du peuple choisi…

Saint Joseph, patron de la Sainte Église

Le 15 août 1889, en la fête de l’Assomption, Léon XIII promulgue l’Encyclique Quamquam pluries, en faveur de la dévotion au Rosaire, dont il s’est fait l’ardent propagateur. De longs développements sur la puissance de saint Joseph remplissent la majeure partie du document pontifical. Il décide que pendant le mois d’octobre, aux exercices du Rosaire sera ajoutée une prière à saint Joseph, que nous reproduisons après ces extraits où Léon XIII explique les motifs pour lesquels saint Joseph est nommé patron de l’Église: