Les Rois Mages

Saint Évangile selon saint Matthieu 2, 1-12

Après la naissance de Jésus à Bethléem de Juda, sous le règne d’Hérode, des Mages, venus de l’Orient, entrèrent à Jérusalem.

«Où donc Se trouve, demandaient-ils, ce Roi des Juifs qui vient de naître? Nous avons vu Son étoile en Orient, et nous sommes venus pour L’adorer.»

À cette question, le roi Hérode fut bouleversé et, avec lui, toute la ville de Jérusalem. Il fit assembler tous les Princes des prêtres et les Scribes du peuple, et il les pressa de lui dire en quel lieu devait naître le Christ.

«C’est, répondirent-ils, à Bethléem de Juda. Voici, en effet, ce qui a été écrit par le Prophète: “Et toi Bethléem, terre de Juda, tu n’es pas assurément la moindre, parmi les principales cités de Juda, car c’est de toi que sortira le Chef qui doit régir Israël, Mon peuple.”»

Hérode fit venir alors les Mages en secret, s’enquit d’eux, avec soin, de l’époque où l’étoile leur était apparue et les envoya à Bethléem:
«Allez, leur dit-il, informez-vous exactement de l’Enfant et, quand vous L’aurez trouvé, revenez m’en rendre compte, afin que moi aussi j’aille L’adorer.»

Sur ces paroles du roi, ils partirent. Et voici que l’étoile, qu’ils avaient vue en Orient, allait devant eux, jusqu’à ce qu’étant arrivée au-dessus du lieu où était l’Enfant, elle s’y arrêta. En revoyant l’étoile, ils furent transportés d’une joie extrême.

Étant entrés dans la maison, ils y trouvèrent l’Enfant avec Marie, Sa Mère et, se prosternant, ils L’adorèrent. Ouvrant ensuite leurs trésors, ils Lui offrirent en présents: de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Puis, ayant été avertis en songe de ne point revenir vers Hé­rode, ils retournèrent dans leur pays par un autre chemin.