Célébration du 3e Centenaire de la mort de saint Louis-Marie de Montfort au Monastère du Magnificat

Le 28 avril 1716 mourait, à Saint-Laurent-sur-Sèvre, en France, saint Louis-Marie Grignion de Montfort, Docteur de l’Église et Apôtre incomparable de la Vierge Marie. Ce grand Saint – hélas, trop méconnu! – fut un champion de la gloire de Dieu. «Qu’est-ce que je Vous demande, mon Dieu? Rien pour moi, tout pour Votre gloire!» s’écriait-il dans une prière embrasée. Prophète des Apôtres des Derniers Temps et protecteur spécial de l’Ordre de la Mère de Dieu, nous lui devions nos hommages à l’occasion du tricentenaire de son décès…

Du 26 au 28 avril 2016, un triduum fut organisé au Monastère du Magnificat, c’est-à-dire trois jours de prières intenses, entrecoupées de prédications et du chant de cantiques composés par ce saint et zélé missionnaire. La belle température permit même une procession.

Les thèmes des conférences furent l’Amour de la Sagesse Éternelle, qui n’est autre que Notre-Seigneur Jésus-Christ; la Croix, l’inséparable compagne de notre Sauveur; la Très Sainte Vierge Marie; et l’Eucharistie. Ces points résument à merveille la doctrine de l’illustre Docteur. Nos lecteurs pourront bénéficier de ces précieux enseignements montfortains dans une revue ultérieure, où nous publierons les principaux textes des conférences données à l’occasion de ce triduum.

La retraite se déroula dans une joie toute céleste, et fut porteuse d’une grande paix, de cette paix qui ne se trouve qu’en Jésus-Christ et la pratique de Son divin enseignement. Père Mathurin clôtura le triduum par la méditation de la prière embrasée, appelée aussi prière prophétique de saint Louis-Marie de Montfort pour demander les Apôtres des Derniers Temps.

Que ce grand Saint intercède pour nous tous auprès de Jésus, la Sagesse Éternelle et Marie, Sa divine Mère, et qu’il nous obtienne un peu de cette divine Sagesse dont il fut lui-même rempli.

Saint Louis-Marie de Montfort aux pieds de Marie Reine des Coeurs

Tableau peint par une religieuse de l’Ordre du Magnificat de la Mère de Dieu, et reproduit sur une bannière à l’occasion du tricentenaire de la mort de saint Louis-Marie de Montfort, grand patron de notre Ordre religieux.

Messe du 28 avril 2016 à la Chapelle au Monastère des Apôtres

Le 28 avril, fête de saint Louis-Marie de Montfort, célébration d’une messe solennelle.

Décoration à la Chapelle au Monastère des Apôtres

Par l’Ave Maria,
Le péché se détruira!
Par l’Ave Maria,
Le grand Jésus régnera!

Cantique de saint Louis-Marie de Montfort

Décoration à la Chapelle au Monastère des Apôtres

Les «armes» de notre Saint:  le crucifix et le rosaire

Procession en honneur de saint Louis-Marie de Montfort

  La procession avance au rythme des cantiques et des prières.

Procession en honneur de saint Louis-Marie de Montfort

Derrière le porte-croix, qui précède la procession, on porte une statue de saint Louis-Marie de Montfort.

Procession en honneur de saint Louis-Marie de Montfort

La bannière, confectionnée pour l’occasion, représente notre Saint se consacrant totalement à Marie Reine des Cœurs.  

Procession en honneur de saint Louis-Marie de Montfort

Le Saint-Sacrement suit la procession, précédé par le Saint Évangile.

Procession en honneur de saint Louis-Marie de Montfort

«L’Évangile est tout l’appui, la force, la référence des Missionnaires de Marie.  C’est la richesse, la nourriture particulière des Apôtres des Derniers Temps; ils sont formés par l’Évangile.»  Père Mathurin de la Mère de Dieu

Salut du Saint-Sacrement à la statue de la Vierge Miraculeuse

Vive en mon coeur Jésus,
Vive en mon coeur Marie,
Qu’on ne me parle plus
D’autre amour dans la vie.
Amour, Jésus est mon amour,
Amour et la nuit et le jour.

Cantique de saint Louis-Marie de Montfort

Procession en honneur de saint Louis-Marie de Montfort

Que mon âme chante et publie
À la gloire de mon Sauveur
Les grandes bontés de Marie
Envers Son pauvre serviteur.

Cantique de saint Louis-Marie de Montfort

Oratoire de Marie Reine des Coeurs

Bénédiction aux quatre points cardinaux avec le Saint Évangile.

Cette petite chapelle extérieure fut inaugurée en 1973, à l’occasion du tricentenaire de la naissance de saint Louis-Marie de Montfort.

Salut du Saint-Sacrement à l'oratoire de Marie Reine

Que partout ma langue publie
Pendant tous les jours de ma vie
Les grandeurs du Saint-Sacrement.
Venez-y voir le Sauveur de nos âmes.
Venez-y voir Son Sacré-Coeur
Brûlant d’une divine ardeur,
Ce n’est que feux, ce n’est que flamme.

Cantique de saint Louis-Marie de Montfort

Oratoire de Marie Reine des Coeurs

«À Vos pieds, bonne Mère, nous Vous consacrons nos cœurs et les cœurs de tous nos frères et sœurs de la terre.  Veuillez prendre une emprise totale sur chacun de nos cœurs, comme Votre emprise était totale sur le cœur de Votre enfant, saint Louis-Marie de Montfort.»  Père Mathurin de la Mère de Dieu