DÉCRET PONTIFICAL

«Un seul Dieu tu adoreras…» (Exode 20, 3)

GRÉGOIRE XVIII
Serviteur de la Vraie Église de Jésus-Christ
par la miséricorde et l’élection de Dieu

Au cours de l’histoire du peuple de Dieu, que nous connaissons par les livres de l’Ancien Testament contenus dans la Bible, souvent nous voyons l’offense immense qui est faite à Dieu quand l’un des Siens retenait, ou même cachait par devers lui une idole de pierre pour lui rendre quelque forme de culte, de vénération ou même de respect.  Dieu châtiait alors sévèrement ceux qui se rendaient coupables de cette idolâtrie sacrilège et même souvent tout le peuple.

Ce qui a eu lieu ce mois-ci à Rome à l’occasion de ce qu’on a nommé «Synode sur l’Amazonie» est pire encore.  Faire circuler dans Rome, à l’intérieur du -Vatican et même dans différentes églises, des statuettes de divinités païennes portées par des prélats catholiques accompagnés de chamans païens est une abomination.

AU NOM DE DIEU, Père, Fils et Saint-Esprit, au nom de la Très Sainte Vierge Marie Mère de Dieu, au nom des saints Apôtres Pierre et Paul, au nom des saints Pontifes nos prédécesseurs, au nom de tous les Saints et des Anges qui contemplent la face de Dieu, Nous condamnons ces blasphèmes et blasphémateurs.

Nous invitons tous les prêtres de bonne volonté, ainsi que tous les fidèles ayant encore la foi, à se joindre à nous pour demander pardon à Dieu.  Unissons-nous pour demander pardon à Dieu.  Ensemble faisons amende -honorable.  Faisons réparation.  Que le Saint Sacrifice de la messe soit offert en expiation.  Que ceux qui sont conscients de la gravité de l’heure se mettent en prière.  Que l’on se réunisse et se relaie aux pieds de Jésus-Hostie présent dans le Très Saint Sacrement.  Implorons pardon et miséricorde.  Compensons en L’honorant.  Que notre Mère du Ciel affligée soit consolée.  Nous demandons particulièrement la récitation du Saint Rosaire.  Que chacun s’humilie devant Dieu,

SINON DIEU VA FRAPPER.
«Ne vous y trompez pas:  On ne se moque pas de Dieu.» (S. Paul, Gal. 6, 7)

L’Église s’est beaucoup éloignée de Dieu depuis plus d’un demi-siècle.  Et Dieu garde le silence et est patient.  Il y a longtemps que l’on bafoue Dieu et que l’on conduit les fidèles dans l’erreur et le mensonge.  Et Dieu garde le silence et est patient.  Cette fois on est allé plus loin croyant que Dieu restera dans Son silence et Sa patience.  Cette moquerie publique sans vergogne prendra bientôt fin.

Au début de l’Église une multitude de martyrs ont versé leur sang, donné leur vie pour rester fidèles à Jésus-Christ Crucifié et rejeter tous les cultes et idoles qui alors couvraient la terre.

Que la Sainte Vierge Marie, Mère de Dieu, conduise à l’obéissance de Son Divin Fils Jésus les âmes de bonne volonté.

Donné au Sanctuaire des Clés de Saint-Pierre,
ce 27 octobre 2019, fête du Christ-Roi.

Grégoire XVIII

Serviteur de la Vraie Église de Jésus-Christ