This post is also available in: English Español

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Jésus Enfant
Venez, Seigneur Jésus! (Apoc. 22, 20)
Réflexion pour l’Avent

Chers frères et sœurs,

Préparons-nous, par un accroissement de prières et de sacrifices, à célébrer chrétiennement la belle fête de la Nativité de l’Enfant-Dieu.

La liturgie du temps de l’Avent est particulièrement expressive et propre à élever nos cœurs vers le Ciel pour implorer avec ardeur l’avènement du règne de Dieu sur notre triste terre. L’on ne peut qu’être frappé, en parcourant les textes du missel, de ces appels au Messie, pressants et répétés, que nous devons faire nôtres:

  • Venez, Seigneur, ne tardez plus.

  • Le Seigneur est proche, venez, adorons-Le.

  • Venez, Seigneur, pour nous sauver.

  • Mettez en œuvre Votre puissance, Seigneur, et venez.

  • Ô Adonaï, Chef de la maison d’Israël, venez pour nous racheter par la puissance de Votre bras.

  • Ô Soleil levant, splendeur de la Lumière éternelle, venez et illuminez ceux qui gisent dans les ténèbres et à l’ombre de la mort.

  • Ô Roi des Nations et objet de leurs désirs, venez sauver l’homme que Vous avez formé du limon de la terre.

  • Ô Emmanuel, notre Roi et notre Législateur, venez nous sauver, Seigneur notre Dieu.

Voici un cantique que nous chantons durant l’Avent, et qui résume admirablement les bienfaits qu’apporte la présence de Jésus:

Dans le
même thème:

Venez, Seigneur Jésus!

Préparons-nous, par un accroissement de prières et de sacrifices, à célébrer chrétiennement la belle fête de la Nativité de l’Enfant-Dieu.

Lire »

Sans Jésus que la terre est sombre!
Comment peut-on vivre sans Lui?
Mais quand Il vient, Il chasse l’ombre.
Et le soleil luit.

Sans Jésus que la terre est vide!
C’est un désert illimité.
Mais quand Il vient, la terre aride
Reprend sa beauté.

Sans Jésus c’est l’enfer horrible,
Et les tourments, les pleurs prédits
Avec Jésus rien n’est pénible,
C’est le paradis!

Cieux, répandez votre rosée!
Que la terre épuisée
Goûte le bonheur des élus.
Venez, venez, ô bon Jésus!

Hâtez-Vous, ô Seigneur, ne tardez pas, apportez-nous d’en haut la force de Votre secours, afin que Votre venue soulage et relève ceux qui se confient dans Votre miséricorde.

(Oraison de la messe, mercredi des quatre-temps d’hiver)

Que la célébration de la Nativité du Sauveur nous fasse «renaître» nous-mêmes, chaque année, en vivifiant toujours davantage notre âme de la vie divine que Jésus vient nous donner.

Soyez assurés, chers amis, de nos prières à vos intentions. Puisse notre Rédempteur vous combler de Ses bénédictions et de Ses consolations célestes durant ce saint temps de Noël et tout au long de la Nouvelle Année!

Les Apôtres de l’Amour Infini