À Marie, Mère de miséricorde

Prière par saint Alphonse de Liguori, grand dévôt de la très Sainte Vierge Marie.

Ô Mère de Miséricorde, puisque Vous êtes si compatissante, et que Vous avez un si grand désir de nous faire du bien, à nous, misérables pécheurs, et de nous accorder ce que nous Vous demandons, moi, le plus misérable de tous les hommes, je viens implorer Votre bonté; daignez m’exaucer. Que d’autres Vous demandent tout ce qu’ils voudront, santé, biens et avantages temporels; pour moi, ô Marie, je Vous demande ce que Vous-même désirez trouver en moi, ce qui est le plus conforme et le plus agréable à Votre Très Saint Cœur.
Vous êtes si humble; obtenez-moi donc l’humilité et l’amour des mépris. Vous avez été si patiente dans les peines de cette vie; obtenez-moi la patience dans les contrariétés. Vous êtes si remplie d’amour pour Dieu; obtenez-moi le don du saint et pur amour. Vous êtes toute pleine de charité pour le prochain; obtenez-moi la charité envers tous, et surtout envers ceux qui me sont opposés. Vous fûtes toujours unie à la Volonté de Dieu; obtenez-moi une entière conformité à toutes les dispositions de la providence qui me concernent.
En un mot, Vous êtes la plus sainte de toutes les créatures; ô Marie, rendez-moi saint. L’amour ne Vous manque point, Vous pouvez et Vous voulez me procurer tous les biens; la seule chose donc qui puisse m’empêcher de recevoir Vos grâces, c’est, ou ma négligence à Vous invoquer, ou mon peu de confiance en Votre intercession; mais, ces deux dispositions essentielles, la fidélité à Vous invoquer et la confiance en Vous, c’est Vous-même qui devez me les obtenir, et c’est à Vous que je les demande, c’est de Vous que je les veux, c’est de Vous que je les espère, et je les attends de Vous avec assurance, ô Marie, ma Mère, mon Espérance, mon Amour, ma Vie, mon Refuge, mon Secours et ma Consolation!

Mon Jésus, pardon et miséricorde!
Par les mérites de Vos saintes Plaies et les douleurs de Votre sainte Mère.