Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, écrivez-nous:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la préservation du Dépôt de la Foi.
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Exclusive Representation of the Nativity Scene.

The charm of the Infant God will make you forget your worries, your sorrows.
Jesus offers you the gift of a child’s heart filled with love, peace and true happiness.

Services are free of charge.

Schedule:

Midnight Mass:
Daytime Mass:
Visit to the Nativity Scene:

Midnight Mass:
Midnight Mass:

December 25, 12:00 a.m.
December 25, 10:00 a.m.
Dec. 25 to Jan. 31, 9:00 a.m. - 6:00 p.m.

January 1, 12:00 a.m.
January 6, 12:00 a.m.

Midnight Mass: December 25, 12:00 a.m.
Day Mass: December 25, 10:00 a.m.
Visit to the Crib: Dec. 25-Jan. 31, 9:00 a.m.-6:00 p.m.
Midnight Mass: January 1, 12:00 a.m.
Midnight Mass: January 6, 12:00 a.m.

Reservation:

(819) 688-5225

Our Address:

290 7e rang - Mont-Tremblant - Québec - Canada - J8E 1Y4

Lecture 176

XI. — JÉSUS DEVANT PILATE

Saint Matthieu XXVII, 2, 11-14; Saint Marc XV, 1-5; Saint Luc XXIII, 1-4; Saint Jean XVIII, 28-38

Dès que Jésus Se fut déclaré le Fils de Dieu, tous les membres du Conseil se levèrent en foule et, après L’avoir fait garrotter, ils L’emmenèrent pour Le livrer au Gouverneur Ponce-Pilate.

On était encore au matin. Les Juifs n’entrèrent point dans le prétoire, dans la crainte de contracter une souillure légale et de ne pouvoir manger la Pâque.

Pilate vint donc à eux sur le seuil de son prétoire; il leur demanda:

«Quelle accusation portez-vous contre cet homme?»

Ils répondirent:

«Si ce n’était pas un malfaiteur, nous ne vous L’aurions pas livré.

— Prenez-Le vous-mêmes alors, dit Pilate, et jugez-Le selon votre Loi.

— Il ne nous est plus permis d’infliger la peine de mort à personne,» repartirent les Juifs.

Il fallait en effet que s’accomplît la parole de Jésus, annonçant de quelle mort Il devait mourir.

Et les Juifs commencèrent à formuler leurs accusations:

«Cet homme, nous L’avons trouvé bouleversant notre nation, défendant de payer le tribut à César, et S’arrogeant le titre de Christ-Roi.»

Pilate rentra dans le prétoire et fit venir Jésus, qui Se tint debout devant lui:

«Est-ce que Tu es le Roi des Juifs? Lui demanda-t-il.

— Parles-tu de toi-même, lui dit Jésus, ou d’après ce que d’autres t’ont rapporté de Moi?

— Est-ce que je suis Juif, moi? répliqua Pilate. Ta nation, Tes prêtres Te traduisent à mon tribunal: qu’as-Tu fait?

— Ma royauté, répondit Jésus, ne vient pas de ce monde.1 Si Ma royauté venait de ce monde, Mes hommes n’auraient pas manqué de combattre, pour M’éviter de tomber entre les mains des Juifs. Non, pour l’heure présente, Mon Royaume n’est pas d’ici.

— Tu es donc Roi? fit Pilate.

— Tu le dis, Je suis Roi!… Je suis né, Je suis venu en ce monde pour rendre témoignage à la Vérité. Quiconque est du parti de la Vérité entend Ma voix.

— Qu’est-ce que la Vérité?» dit le Gouverneur.

Et, sur cette question, il retourna dehors, vers les Princes des prêtres et la foule des Juifs et leur dit:

«Je ne trouve, en cet homme, aucun sujet de condamnation.»

Alors les Princes des prêtres et les Anciens multiplièrent leurs accusations; Jésus gardait le silence.

«N’entends-Tu pas, s’écria Pilate, combien de témoignages ils accumulent contre Toi? N’as-Tu rien à répondre?»

Mais Jésus ne lui adressa pas même un seul mot, ce qui causa au Gouverneur un profond étonnement.

1La Royauté de Jésus venait de plus haut que ce monde, et bien qu’Il soit le Roi de tous les peuples, Il n’aspire pas à une domination purement temporelle. Il veut régner sur les âmes, les cœurs et les volontés. Mais si Sa Royauté ne vient pas de ce monde, elle s’exerce dans ce monde, et son domaine est universel, elle s’étend sur les individus, les familles, les sociétés, les nations, sur toute l’humanité.