Cet article est aussi disponible en: English Español

3e dimanche du Carême
 – Guérison du possédé muet

Jésus guérit un muet
Qui n’est pas avec Moi est contre Moi, et qui ne recueille pas avec Moi dissipe, dit Jésus.

Introït

Mes yeux sont toujours vers le Seigneur; car c’est Lui qui dégagera mes pieds des filets qu’on m’a tendus; regardez-moi, mon Dieu, et ayez pitié de moi: car je suis seul et je suis pauvre. Psaume. Vers Vous, Seigneur, j’ai élevé mon cœur; c’est en Vous, mon Dieu, que je me confie; je n’aurai point à en rougir.

Collecte

Dieu tout-puissant, daignez regarder favorablement les vœux de notre humilité, et étendre pour nous protéger le bras de Votre Majesté. Par Jésus-Christ notre Seigneur.


Épître

Lecture de l’Épître de saint Paul, Apôtre, aux Ephésiens. Chap. V

Mes Frères, soyez les imitateurs de Dieu, comme Ses enfants bien-aimés, et marchez dans la charité comme Jésus-Christ nous a aimés, et S’est livré Lui-même pour nous, S’offrant à Dieu comme une oblation et une victime d’agréable odeur. Qu’on n’entende même pas nommer parmi vous la fornication, ni quelque impureté que ce soit, ni l’avarice, ainsi qu’il convient à des saints. Qu’on n’entende chez vous ni paroles déshonnêtes, ni propos insensés, ni bouffonneries, ce qui ne convient pas à votre état, mais plutôt les paroles d’actions de grâces. Car sachez que nul fornicateur, nul impudique, nul avare, ce qui est une idolâtrie, ne sera héritier du royaume de Jésus-Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours; car c’est pour ces choses que la colère de Dieu tombe sur les enfants de l’infidélité. N’ayez donc rien de commun avec eux. Car vous étiez autrefois ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme les fils de la lumière. Or le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité.

Réflexion sur l’Épître

L’Apôtre, s’adressant aux fidèles d’Éphèse, leur rappelle qu’ils étaient autrefois ténèbres, et qu’ils sont devenus lumière dans le Seigneur. Asservis naguère à ces faux dieux dont le culte était l’aliment du vice, ils entendent aujourd’hui l’Église exhorter ses enfants à imiter la sainteté du Dieu des chrétiens. Il leur faudra combattre pour se maintenir à cette élévation; et deux ennemis surtout chercheront à se relever: l’impureté et l’avarice. Le premier de ces vices, l’Apôtre ne veut même pas qu’il soit nommé désormais; le second, il le flétrit en le comparant au culte des idoles, auquel les élus vont renoncer. Tels sont les enseignements que l’Église prodigue à ses futurs enfants; mais nous qui avons été sanctifiés dès notre entrée en ce monde, sommes-nous demeurés fidèles à notre Baptême? Nous avons été lumière; pourquoi sommes-nous ténèbres aujourd’hui? que sont devenus les traits de la ressemblance divine qui avait été imprimée en nous? Hâtons-nous de les faire revivre, en renonçant à Satan et à ses idoles; et faisons en sorte que la pénitence nous rétablisse dans cet état de lumière dont le fruit consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité.

Graduel

Levez-Vous, Seigneur; que l’homme ne prévale pas: que les nations soient jugées en Votre présence. Lorsque mon ennemi sera mis en fuite, ils tomberont dans l’abattement, et périront devant Votre face.

Trait

J’ai élevé vers Vous mes regards, ô Vous qui habitez dans les cieux. Comme les yeux des serviteurs sont fixés sur les mains de leurs maîtres, et les yeux de la servante sur les mains de sa maîtresse: ainsi nous arrêtons nos yeux sur le Seigneur notre Dieu, jusqu’à ce qu’Il prenne pitié de nous. Ayez pitié de nous, Seigneur, ayez pitié de nous.


Évangile

La suite du saint Évangile selon saint Luc, Chap. XI

En ce temps-là, Jésus chassa un démon, et ce démon était muet. Et lorsqu’Il eut chassé le démon, le muet parla, et la foule fut dans l’admiration. Mais quelques-uns d’entre eux dirent: C’est par Béelzébuth, prince des démons, qu’Il chasse les démons. Et d’autres, pour Le tenter, Lui demandaient un signe du ciel. Mais Lui, ayant vu leurs pensées, leur dit: Tout royaume divisé contre lui-même sera dévasté, et toute maison divisée contre elle-même s’écroulera. Si donc Satan est divisé contre lui-même, comment son royaume tiendra-t-il debout? Cependant vous dites que c’est par Béelzébuth que Je chasse les démons. Mais si Je chasse les démons par Béelzébuth, par qui vos enfants les chassent-ils? C’est pourquoi ils seront vos juges. Que si Je chasse les démons par le doigt de Dieu, le royaume de Dieu est donc venu jusqu’à vous. Lorsque le fort armé garde sa maison, tout ce qu’il possède est en sûreté. Mais s’il survient un plus fort que lui qui le surmonte, il emporte toutes ses armes dans lesquelles il se confiait, et il distribue ses dépouilles. Qui n’est pas avec Moi est contre Moi, et qui ne recueille pas avec Moi dissipe. Lorsqu’un esprit immonde est sorti d’un homme, il s’en va errant par des lieux arides, cherchant le repos; et comme il ne le trouve pas, il dit: Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti. Et quand il revient, il la trouve nettoyée et parée. Alors il s’en va prendre avec lui sept autres esprits plus méchants que lui, et, étant entrés dans cette maison, ils y demeurent. Et le dernier état de cet homme devient pire que le premier. Comme Il disait ces choses, une femme élevant la voix du milieu de la foule, Lui dit: Heureux le sein qui Vous a porté, et les mamelles qui Vous ont nourri! Et Jésus dit: Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la pratiquent!

Réflexion sur l’Évangile

Le démon dont Jésus délivra le possédé de notre Évangile rendait cet homme muet; et la sortie de l’esprit de ténèbres affranchit la langue du malheureux qu’il tyrannisait. Ce fait nous donne une image du pécheur captif de son redoutable vainqueur, et réduit par lui au mutisme. Si ce pécheur parlait pour confesser ses fautes, pour demander grâce, il serait délivré. Que de démons muets, répandus de toutes parts, empêchent les hommes de faire cet aveu salutaire qui les sauverait! Cependant, la sainte Quarantaine avance dans son cours, les jours de grâce s’écoulent; profitons du temps favorable; et si nous sommes dans l’amitié de Dieu, prions instamment pour les pécheurs, afin qu’ils parlent, qu’ils s’accusent et qu’ils soient pardonnés.

Communion

Le passereau a trouvé sa retraite; la tourterelle le nid où déposer ses petits: Vos autels sont ma demeure, Seigneur des armées, mon Roi et mon Dieu! Heureux ceux qui habitent dans Votre maison! ils Vous loueront dans les siècles des siècles.

Abonnez-vous à la Revue Magnificat

Riche en trésors spirituels qui réconfortent le coeur et élèvent l'âme.

Articles récents

Saint Michel Archange
Article

Invitation à la lutte

Notre mot d’ordre pour 2021, je vous le donne à la façon d’une invitation. Je vous invite à la lutte, au combat. (Père Mathurin)

Jésus Miséricordieux
Liturgie 2021

Premier dimanche après Pâques

Jésus dit à Thomas: «Parce que tu M’as vu, Thomas, tu as cru; heureux ceux qui n’ont pas vu et qui ont cru.»

«Je vous ai donné six jours pour travailler. Je Me suis réservé le septième, et on ne veut pas Me l'accorder. C'est ce qui appesantit tant le bras de Mon Fils...»

Notre-Dame de La Salette et les enfants