Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, écrivez-nous:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la préservation du Dépôt de la Foi.
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Exclusive Representation of the Nativity Scene.

The charm of the Infant God will make you forget your worries, your sorrows.
Jesus offers you the gift of a child’s heart filled with love, peace and true happiness.

Services are free of charge.

Schedule:

Midnight Mass:
Daytime Mass:
Visit to the Nativity Scene:

Midnight Mass:
Midnight Mass:

December 25, 12:00 a.m.
December 25, 10:00 a.m.
Dec. 25 to Jan. 31, 9:00 a.m. - 6:00 p.m.

January 1, 12:00 a.m.
January 6, 12:00 a.m.

Midnight Mass: December 25, 12:00 a.m.
Day Mass: December 25, 10:00 a.m.
Visit to the Crib: Dec. 25-Jan. 31, 9:00 a.m.-6:00 p.m.
Midnight Mass: January 1, 12:00 a.m.
Midnight Mass: January 6, 12:00 a.m.

Reservation:

(819) 688-5225

Our Address:

290 7e rang - Mont-Tremblant - Québec - Canada - J8E 1Y4

Lecture 147

XIII — PARABOLE DES CINQ TALENTS

Saint Matthieu XXV, 14-30

«Il en sera encore du Royaume des cieux, comme d’un homme qui, partant pour un long voyage, appela ses serviteurs et leur confia ses biens.

«À l’un il donna cinq talents; à l’autre, deux; à un troisième, un seul; à chacun selon ce qu’il pouvait faire; et aussitôt après, il partit.

«Celui qui avait reçu cinq talents, alla les faire valoir, et en gagna cinq autres; de même, celui qui en avait reçu deux, en gagna deux autres; mais celui qui n’en avait reçu qu’un seul, s’en alla creuser la terre, et y enfouit l’argent de son maître.

«Longtemps après, le maître de ces serviteurs étant revenu, leur fit rendre leurs comptes.

«Celui qui avait reçu cinq talents, se présenta d’abord et lui en remit cinq autres:

— Seigneur, dit-il, vous m’aviez confié cinq talents; en voici cinq de plus que j’ai gagnés.

— Très bien! bon et fidèle serviteur, lui dit son maître; puisque tu as été fidèle en peu de chose, je t’établirai sur beaucoup. Entre dans la joie de ton maître!

«Celui qui avait reçu deux talents vint ensuite:

— Seigneur, dit-il, vous m’aviez donné deux talents; en voici deux autres que j’ai gagnés.

— Très bien! bon et fidèle serviteur, lui dit son maître. Puisque tu as été fidèle en peu de chose, je t’établirai sur beaucoup. Entre dans la joie de ton maître.

«À son tour, se présenta celui qui n’avait reçu qu’un talent:

— Seigneur, dit-il, je sais que vous êtes un homme exigeant: Vous moissonnez où vous n’avez point semé, et vous recueillez où vous n’avez rien répandu. C’est pourquoi, pénétré de crainte, je suis allé cacher en terre votre talent. Tenez! voici ce qui vous appartient.

— Méchant et paresseux serviteur! s’écria le maître, tu savais que je moissonne où je n’ai point semé, et que je recueille où je n’ai rien répandu, il fallait donc placer mon argent chez des banquiers et à mon retour, j’aurais retiré ce qui m’appartient avec les intérêts.

“Prenez-lui donc ce talent et donnez-le à celui qui en a dix; car on donnera à celui qui possède, et il sera dans l’abondance; mais à celui qui ne possède point, on lui enlèvera même ce qu’il paraît avoir.

“Quant à ce serviteur inutile, jetez-le dehors, dans les ténèbres; là seront des pleurs et des grincements de dents.”»