Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, écrivez-nous:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la préservation du Dépôt de la Foi.
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Exclusive Representation of the Nativity Scene.

The charm of the Infant God will make you forget your worries, your sorrows.
Jesus offers you the gift of a child’s heart filled with love, peace and true happiness.

Services are free of charge.

Schedule:

Midnight Mass:
Daytime Mass:
Visit to the Nativity Scene:

Midnight Mass:
Midnight Mass:

December 25, 12:00 a.m.
December 25, 10:00 a.m.
Dec. 25 to Jan. 31, 9:00 a.m. - 6:00 p.m.

January 1, 12:00 a.m.
January 6, 12:00 a.m.

Midnight Mass: December 25, 12:00 a.m.
Day Mass: December 25, 10:00 a.m.
Visit to the Crib: Dec. 25-Jan. 31, 9:00 a.m.-6:00 p.m.
Midnight Mass: January 1, 12:00 a.m.
Midnight Mass: January 6, 12:00 a.m.

Reservation:

(819) 688-5225

Our Address:

290 7e rang - Mont-Tremblant - Québec - Canada - J8E 1Y4

Lecture 172

VII. — RENIEMENT DE PIERRE

Saint Matthieu XXVI, 58, 69-75; Saint Marc XIV, 54, 66-72; Saint Luc XXII, 55-62; Saint Jean XVIII, 17-18, 25-27

Il faisait froid. Les satellites et les valets avaient allumé du feu au milieu de la cour et, rangés autour du brasier, les uns assis, les autres debout, ils se chauffaient. Pierre s’était assis au milieu d’eux et il se chauffait, attendant l’issue de cette affaire.

Survint la servante du Pontife, chargée de garder la porte. Ayant aperçu l’Apôtre qui se chauffait, elle s’approcha de lui et le considéra avec attention.

«En voici un, dit-elle, qui était avec le Nazaréen.»

Puis, le regardant bien en face:

«Oui, tu étais avec Jésus de Galilée!»

Pierre le nia devant tout le monde:

«Femme, je ne Le connais pas!… je ne sais… je ne puis comprendre ce que tu dis.»

Alors, il sortit de la cour, se dirigeant vers le vestibule; mais, comme il y arrivait, une autre servante le remarqua et cria aux valets:

«Celui-ci était certainement avec Jésus de Nazareth!»

Un instant après, un serviteur le rencontre:

«Et toi aussi, lui dit-il, tu es de ces gens-là!»

À ce moment le coq chanta.

Pierre revient auprès du foyer et, se tenant debout, il se remet à se chauffer.

«N’étais-tu pas de Ses Disciples?» lui demandent les valets.

Une seconde fois, il le nie avec serment:

«Non! vous dis-je, non! je ne connais aucunement cet homme!»

Environ une heure après, ceux qui étaient là, lui dirent:

«Assurément, tu es de la bande, car tu es de Galilée: ton langage te trahit.»

L’un des valets du Pontife, parent de celui à qui Pierre avait coupé l’oreille, l’accusa à son tour:

«Ne t’ai-je pas vu dans le jardin avec Lui?»

Pierre le nia encore, et il se mit à faire des imprécations, à multiplier les serments et les protestations:

«Non! répétait-il, je ne connais pas cet homme-là: je ne sais ce que vous voulez dire!»

Et le coq chanta pour la seconde fois.

Jésus passait au même moment.1 Il Se tourna vers Pierre et Il arrêta sur lui Son regard.

Alors Pierre se ressouvint de la parole que le Seigneur lui avait dite: «Avant que le coq chante deux fois, tu Me renieras trois fois.»

Il sortit et, une fois dehors, il fondit en larmes amères.

1On Le conduisait au cachot du palais pour y être livré à tous les outrages des valets.