Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, écrivez-nous:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la préservation du Dépôt de la Foi.
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Exclusive Representation of the Nativity Scene.

The charm of the Infant God will make you forget your worries, your sorrows.
Jesus offers you the gift of a child’s heart filled with love, peace and true happiness.

Services are free of charge.

Schedule:

Midnight Mass:
Daytime Mass:
Visit to the Nativity Scene:

Midnight Mass:
Midnight Mass:

December 25, 12:00 a.m.
December 25, 10:00 a.m.
Dec. 25 to Jan. 31, 9:00 a.m. - 6:00 p.m.

January 1, 12:00 a.m.
January 6, 12:00 a.m.

Midnight Mass: December 25, 12:00 a.m.
Day Mass: December 25, 10:00 a.m.
Visit to the Crib: Dec. 25-Jan. 31, 9:00 a.m.-6:00 p.m.
Midnight Mass: January 1, 12:00 a.m.
Midnight Mass: January 6, 12:00 a.m.

Reservation:

(819) 688-5225

Our Address:

290 7e rang - Mont-Tremblant - Québec - Canada - J8E 1Y4

Lecture 192

II. — JÉSUS APPARAÎT AUX APÔTRES

Saint Marc XVI, 13; Saint Luc XXIV, 33-43; Saint Jean XX, 19-23

À Jérusalem, le soir du même jour, qui était le premier de la semaine, les Onze étaient réunis en un même lieu et, avec eux, d’autres Disciples. Les portes étaient fermées, par crainte des Juifs. Les deux Disciples, arrivant d’Emmaüs, furent accueillis par cette parole:

«Le Seigneur est vraiment ressuscité, et Il est apparu à Simon.»

À leur tour, ils racontèrent ce qui leur était arrivé en route, et comment ils avaient reconnu Jésus à la fraction du pain. Mais quelques-uns se refusaient toujours à croire.

Les Disciples poursuivaient leur récit, lorsque Jésus parut tout à coup, Se tint au milieu d’eux et leur dit:

«La paix soit avec vous!… C’est Moi!… Ne craignez point!»

Dans leur trouble et leur frayeur, ils croyaient voir un esprit:

«Pourquoi ce trouble? reprit Jésus, et pourquoi de telles pensées viennent-elles dans vos cœurs? Voyez Mes mains et Mes pieds… C’est bien Moi! Touchez et voyez: un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que J’en ai.»

Et Il leur montrait Ses mains, Son côté et Ses pieds.

Les Disciples furent au comble de la joie, en revoyant leur Maître; mais comme ils ne pouvaient encore en croire leurs yeux et que le saisissement les mettait hors d’eux-mêmes, Jésus leur dit:

«Avez-vous ici quelque chose à manger?»

Ils Lui présentèrent un morceau de poisson grillé et un rayon de miel. Et lorsqu’Il eut mangé sous leurs yeux, prenant ce qui restait, Il le leur distribua.

Puis Il leur dit une seconde fois:

«La paix soit avec vous!

«Comme Mon Père M’a envoyé, Moi-même Je vous envoie.»

Ensuite Il souffla sur eux et Il ajouta:

«Recevez le Saint-Esprit!

«Les péchés seront remis à ceux à qui vous les remettrez; ils seront retenus à ceux à qui vous les retiendrez.»1

1Puisque le pouvoir de retenir les péchés est joint à celui de les remettre, ceux qui sont établis juges des consciences, sont donc obligés de faire le discernement des péchés qui doivent être remis, et de ceux qui doivent être retenus. Or, ce discernement ne saurait se faire sans qu’ils les connaissent, et ils ne peuvent les connaître que par l’aveu du coupable, par la confession. Donc la confession est vraiment d’institution divine. Du reste, c’est ainsi que les Apôtres ont compris et exercé leur pouvoir.