Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Lecture 41

Sermon sur la Montagne

V. — QU’IL FAUT ÉVITER LA COLÈRE ET LA RANCUNE ET PRATIQUER LA CHARITÉ DANS SON COEUR, DANS SES PAROLES, DANS SES ACTES ET DANS SES JUGEMENTS

Saint Matthieu V, 20-26; Saint Luc XII, 58-59

«Je vous le dis en vérité: Si votre justice ne l’emporte sur celle des Scribes et des Pharisiens, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux.1

«Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens: “Tu ne tueras point; celui qui tuera sera traduit devant le tribunal du Jugement.” — Et Moi Je vous dis: Quiconque s’irrite contre son frère, sera déféré au tribunal du Jugement; quiconque traitera son frère de “raca”,2 comparaîtra devant le Conseil; et celui qui l’appellera fou,3 méritera la Géhenne du feu.4

«Si donc vous présentez votre offrande à l’autel et, que là, vous vous souveniez que votre frère a quelque grief contre vous, laissez votre offrande devant l’autel, et allez d’abord vous réconcilier avec votre frère. Alors seulement vous pourrez venir présenter votre offrande.5

«Ne tardez nullement à vous accorder avec votre adversaire, tandis que vous cheminez avec lui, de peur que votre adversaire ne vous livre au juge, que le juge ne vous livre à l’exécuteur et que vous ne soyez jeté en prison.6 Je vous le déclare en vérité, vous n’en sortirez point que vous n’ayez payé jusqu’à la dernière obole.»

Saint Matthieu V, 38-48; VII, 12; Saint Luc VI, 29-36

«Vous avez appris qu’il a été dit: “Oeil pour oeil et dent pour dent.” — Et Moi Je vous dis: Ne résistez pas au méchant. Si quelqu’un vous frappe sur la joue droite, présentez-lui encore la gauche. Si quelqu’un prétend vous citer en justice pour vous enlever votre tunique, abandonnez-lui encore votre manteau. Si quelqu’un veut vous contraindre à faire avec lui mille pas, faites-en deux autres mille.7

«Donnez à quiconque vous demande, et ne vous détournez pas de celui qui veut vous emprunter. Ce qu’on vous ravit ne le réclamez point.8

«Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le pour eux pareillement.

«Vous avez appris qu’il a été dit: “Vous aimerez votre prochain, et vous haïrez votre ennemi.” — Et Moi Je vous dis: Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous accablent de malédictions, et priez pour ceux qui vous persécutent et vous calomnient.

«Si vous aimez ceux qui vous aiment, quel est votre mérite, et quelle peut être votre récompense? Est-ce que les Publicains et les pécheurs n’aiment pas aussi ceux qui les aiment?

«Et si vous ne faites du bien qu’à ceux qui vous en font, que vous doit-on pour cela? Est-ce que les pécheurs n’en font pas autant?

«Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous de plus que les autres? Est-ce que les païens ne le font pas?

«Et si vous ne prêtez qu’à ceux de qui vous espérez recevoir, quel mérite avez-vous? Les pécheurs aussi prêtent, afin qu’on leur prête également.

«Ainsi donc, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans en rien espérer, et votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut9 qui est bon, même pour les ingrats et les méchants, qui fait lever Son soleil et descendre la pluie sur tous, sur les bons et sur les méchants, sur les justes et sur les injustes.

«Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux!

«Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait!»

1 . La justice des Pharisiens était toute pour l’extérieur, et surtout exclusive de la charité et de l’humilité.

2 . Tête vide.

3 . Notre-Seigneur suppose que ces injures sont proférées avec haine et colère, puisque le premier degré du péché, c’est l’irritation.

4 . Au tribunal du Jugement, on prononçait contre les délits; à celui du Grand-Conseil, on prononçait contre les crimes. La Géhenne était une affreuse vallée, au sud de Jérusalem, où d’abord on brûlait des enfants devant le dieu Moloch. Plus tard on y consuma les immondices et détritus de la ville, ainsi que les corps des suppliciés. Dans l’Évangile, la Géhenne figure l’enfer.

5 . «Dieu ne veut être payé du culte que nous Lui devons, qu’après que nous nous serons acquittés de l’amour et de la justice que nous devons à nos frères.» (Bossuet)

6 . La vie est comparée à un voyage. Au terme du voyage, c’est le jugement. L’exécuteur du jugement, c’est l’Ange de la justice. La prison, c’est l’enfer ou le purgatoire. On ne sortira jamais de l’enfer, parce que la dette ne sera jamais acquittée: mais on sortira du purgatoire quand on aura pleinement satisfait à la divine Justice.

7 . «Notre-Seigneur ne condamne point la légitime défense, mais Il déclare qu’il serait plus parfait de n’y point recourir, lorsqu’il ne s’agit que de soi; surtout si l’on a lieu d’espérer que notre extrême modération désarmera la fureur de celui qui nous insulte et le mettra sur le chemin de la conversion.» (Saint Jean Chrysostome)

8 . La prudence et la discrétion sont des vertus chrétiennes qui doivent nécessairement être consultées dans la pratique de ces différents conseils.

9 . «Lorsque vous voyez un homme qui aime son ennemi, dites hardiment: “Voici un enfant de Dieu!” On ne peut s’y méprendre.» (P. de Ligny)