Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Lecture 43

Sermon sur la Montagne

VII. — PARJURE

Saint Matthieu V, 33-37

«Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens: “Vous ne vous parjurerez point, mais vous accomplirez vos serments faits devant Dieu.” — Et Moi Je vous dis: Ne faites point de serment;1 ni par le ciel, car c’est le trône de Dieu; ni par la terre, car c’est l’escabeau de Ses pieds, ni par Jérusalem, car c’est la ville du Grand Roi. Vous ne jurerez point non plus par votre tête, car vous ne pouvez rendre un de vos cheveux blanc ou noir. Dites simplement: “Cela est, — cela n’est pas.” Tout ce que l’on ajoute vient du Mauvais.»

VIII. — AUMÔNE

Saint Matthieu VI, 1-4; Saint Luc VI, 38

«Prenez garde de faire vos bonnes oeuvres devant les hommes, pour en être remarqués; autrement vous ne recevrez pas de récompense de votre Père qui est dans les cieux.2

«Lors donc que vous faites l’aumône, ne sonnez pas de la trompette3 devant vous, comme font les hypocrites, dans les synagogues et dans les rues, afin d’être honorés des hommes. En vérité, Je vous le déclare: ils ont reçu leur récompense.

«Pour vous, quand vous faites l’aumône, que votre main gauche ignore ce que fait votre droite, afin que votre aumône reste dans le secret. Et votre Père qui voit dans le secret vous le rendra.

«Donnez et l’on vous donnera: on versera dans votre sein une bonne mesure, pressée et entassée et se répandant par-dessus les bords.»

1 . Notre-Seigneur ne condamne pas le serment légitime et fait pour de graves raisons, mais bien l’extrême abus qu’en faisaient les Juifs. Ils pensaient par là suppléer à leur manque de loyauté et de sincérité.

2 . Quelquefois il est bon, il est même nécessaire de faire publiquement ses bonnes oeuvres; mais pour témoigner hautement notre soumission aux divines volontés, pour exciter les autres à nous imiter et à glorifier Dieu, et non pour s’attirer la louange et la considération.

3 . «Comme ceux qui parlent sans cesse de ce qu’ils font et de ce qu’ils disent. Ils sont eux-mêmes leurs propres trompettes, tant ils craignent de n’être pas vus.» (Bossuet)