Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Une histoire pour chaque jour...

Sacré-Coeur de Jésus

Une conversion inespérée.

Le R. P. Xavier Espana, écrit au Messager, à la date du 14 août 1868:

«Laissez-moi vous raconter une merveille du Sacré-Cœur, arrivée à Quezaltenango, au Guatemala.

«Je suis mandé, le 12 mars dernier, pour confesser un moribond. Je trouve un homme baigné dans son sang, sans mouvement, sans parole et sans connaissance. Il s’était enivré et avait reçu en cet état cinq coups de poignard, dont trois mortels, à la tête et à la poitrine. Il respirait encore cependant, et c’est ce dont tout le monde s’étonnait. Que faire? pas même un mouvement des paupières qui m’indiquât qu’il comprenait mes paroles. Je revins dans notre maison, la mort dans l’âme. Au moment de rentrer, je trouvai précisément à la porte une personne chère au Cœur de Jésus: je la prie aussitôt d’aller se jeter aux pieds de Notre-Seigneur, pour Lui recommander cette âme qui tombait en enfer. J’en dis autant à cinq membres fervents de la Congrégation des hommes, qui se présentent providentiellement à moi, et je me mets moi-même à prier avec ardeur le Cœur de Jésus. Au bout de deux heures, je suis mandé de nouveau. Cette fois, ô bonté du divin Sauveur! c’était le blessé lui-même qui m’appelait. Je le trouvai sur son séant, en parfaite connaissance, ne poussant pas une plainte, et ne me permettant pas même de le confesser par interrogations, mais s’accusant lui-même avec une netteté et une précision étonnantes. Puis, les yeux baignés de larmes, et pardonnant de bon cœur à son assassin, il reçut l’absolution, baisa l’image du Sacré-Cœur, Auquel il se croyait redevable de son salut, et, après avoir fait la sainte Communion, il expira tranquillement.»

(Messager du Sacré-Cœur.)

Autres histoires...