This post is also available in: English Español Italiano

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Ma communion avec Marie

La Communion Spirituelle

En vérité, en vérité, Je vous le dis, celui qui croit en Moi a la vie éternelle. Je suis le Pain de Vie. Je suis le Pain vivant, qui suis descendu du Ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que Je donnerai, c’est Ma chair, pour la vie du monde. (S. Jean 6, 47-48; 51-52)
En ce temps d’épreuves où les âmes ont plus que jamais besoin du Pain de Vie, beaucoup de chrétiens sont privés du Saint-Sacrifice de la Messe, de la Sainte Communion. Dans Son Amour Infini, Dieu nous offre la Communion Spirituelle, pratique simple et facile que l’on peut faire à tout moment du jour et plusieurs fois par jour. Dans la nécessité, cette réception spirituelle de Notre-Seigneur tient lieu de communion réelle, tout comme le baptême de désir peut suppléer au baptême sacramentel lorsqu’il y a impossibilité de recevoir le sacrement. Grâce à ce moyen, en effet, l’Âme et la Divinité de Jésus se communiquent abondamment à l’âme qui Le désire.
La communion spirituelle consiste dans:
  1. un vif désir de recevoir Notre-Seigneur présent dans l’Eucharistie lorsque, pour des raisons valables, on est dans l’impossibilité de Le recevoir sacramentellement.
  2. un acte de foi en la Présence réelle de Jésus au Saint-Sacrement.
  3. un acte de reconnaissance pour les bienfaits infinis que Jésus nous a acquis par Sa Passion.
  4. un acte d’amour envers Dieu présent dans la sainte Hostie.

 

La communion spirituelle sera d’autant plus parfaite et plus utile que les actes d’amour pour Jésus au Saint Sacrement seront plus fervents.

«Donnez-moi une âme qui sache aimer, et elle sentira ce que je dis.  Il est très facile de faire la communion spirituelle plusieurs fois chaque jour, puisqu’il ne faut, pour la faire, ni jeûne et ministère du prêtre, ni longueur de temps, et qu’ainsi on peut la réitérer autant de fois qu’on le veut dans la journée.» (Saint Augustin)

Méthode

Mettez-vous en présence de Dieu avec grand recueillement, à genoux (si l’infirmité ne vous en empêche pas). Unissez-vous à toutes les messes qui sont célébrées à travers le monde. Unissez-vous surtout à Jésus qui par amour pour vous, est réellement présent dans la sainte Hostie. Vous frappant humblement la poitrine pour marquer que vous vous reconnaissez indigne d’une si grande grâce, faites de tout votre coeur un acte de contrition:

ACTE DE CONTRITION

Mon Dieu, j’ai un extrême regret de Vous avoir offensé, parce que Vous êtes infiniment bon, infiniment aimable, et que le péché Vous déplaît. Pardonnez-moi par les mérites de Jésus-Christ, mon Sauveur; je me propose, moyennant Votre sainte grâce, de ne plus Vous offenser et de faire pénitence.

Excitez en votre coeur un ardent désir de recevoir Jésus-Christ. Pour ranimer votre dévotion, imaginez que la très Sainte Vierge, votre Ange gardien, votre Saint patron vous conduisent à la Table sainte. Demandez à la très Sainte Vierge de purifier votre âme pour mieux recevoir Jésus.

Quelques formules suggérées pour la Communion spirituelle:

  • Je crois, ô mon Rédempteur, que Vous êtes réellement présent et vivant dans le Saint Sacrement. Je Vous aime, je me repens de Vous avoir offensé.  Venez dans mon âme qui Vous désire.  Je Vous embrasse, mon amour, je me donne tout à Vous, ne permettez pas que je me sépare jamais de Vous. (Saint Alphonse de Liguori)
  • Ô Marie, ma bonne Mère, je viens à Vous avec une ardente prière: dans quelques instants, je vais recevoir mon Dieu, ce Dieu que Vous aimez tant! Mais pour Le bien recevoir, il me faut des vertus, et je n’en ai point. Vous, ma bonne Mère, qui êtes si riche en toutes sortes de biens, donnez-moi Votre foi, Votre espérance, Votre charité, Votre obéissance, Votre humilité, Votre simplicité, en un mot toutes Vos vertus, pour embellir mon coeur et le rendre agréable à mon Jésus.
  • Père Éternel, je Vous offre le Sang précieux de Jésus-Christ pour l’expiation de mes péchés et les besoins de la Sainte Église.  Prosterné devant Vous, je Vous adore, ô Dieu caché dans l’Hostie. Mon coeur se livre entièrement à Vous. Ô Jésus, caché dans l’Eucharistie, accordez je vous prie, à l’ardeur de mes désirs, le bonheur de Vous voir un jour à découvert et de contempler Votre gloire ineffable. Ô Marie, recevez dans Vos bras de Mère, Jésus qui S’immole sur l’autel et qui va descendre dans mon coeur. Adorez-Le, remerciez-Le, consolez-Le, suppliez-Le, offrez-Le, aimez-Le pour moi.
  • Je Vous désire mille fois ô mon Jésus. Quand viendrez-Vous rassasier mon âme qui soupire après Vous! Je voudrais voler vers Votre tabernacle pour Vous consoler de l’outrage que tant d’hommes Vous font en Vous rejetant et, par mon repentir et mon amour, Vous faire oublier mes propres ingratitudes.
  • Ô mon bon Ange, allez, je vous en conjure, où mon Jésus repose. Dites à ce divin Sauveur que je L’aime de tout mon coeur. Invitez ce divin Prisonnier d’Amour à venir dans mon âme, à y faire Son séjour.
  • Ô Jésus que je voudrais tant recevoir, je Vous adore, je Vous aime, je Vous désire.
  • Je Vous adore, ô Corps véritable de mon Sauveur Jésus-Christ, qui avez été attaché à la Croix pour moi. Je Vous adore ô Sang précieux de mon Sauveur Jésus-Christ, qui avez été répandu sur le Calvaire.
  • Mon bien-aimé Jésus, je crois que c’est Vous que je vais recevoir. Je crois fermement, mais augmentez ma foi.
  • Mon Jésus-Hostie, je Vous adore et je bénis Votre souverain domaine.
  • C’est Vous mon bien-aimé Jésus que je vais recevoir. Vous, très grand! très bon! très saint! Et c’est moi, chétive créature, faible, coupable qui aurai ce bonheur! Oh! Je ne suis pas digne! Jésus, mon doux Jésus, convertissez-moi!
  • C’est parce que je Vous aime, ô mon Jésus, que je déteste tous les péchés de ma vie. Que ne puis-je les changer en repentir d’amour.
  • J’attends tout de Vous, ô Père, tout: Votre grâce et Votre pardon ici-bas, Votre gloire et la jouissance de Votre Face un jour au ciel.
  • Je Vous aime, ô mon Jésus, et je désire Vous recevoir avec toute la ferveur de Votre divine Mère et de tous Vos Saints!

Dites trois fois en vous frappant la poitrine:

Seigneur, je ne suis pas digne que Vous entriez en moi. Mais dites seulement une parole et mon âme sera guérie!

Recueillez-vous profondément et accueillez Jésus qui descend dans votre coeur.


APRÈS LA COMMUNION:

La communion spirituelle se termine en remerciant et en louant le bon Dieu. Demandez-Lui les grâces dont vous avez besoin tout en vous reconnaissant indigne des faveurs de Dieu. Promettez-Lui de mieux L’aimer et Le servir.

Voici quelques formules, à titre de suggestions:

  • Mon bien-aimé Jésus-Hostie, je Vous aime de tout mon coeur. Merci de m’avoir tant aimé!
  • Mon bien-aimé Jésus-Hostie, je Vous aime de tout mon coeur. Pardon de Vous avoir si peu aimé jusqu’ici.
  • Mon bien-aimé Jésus-Hostie, je Vous aime de tout mon coeur. Je veux Vous aimer chaque jour davantage.
  • Mon bien-aimé Jésus-Hostie, je Vous aime de tout mon coeur. Je veux Vous aimer par-dessus tout.
  • Mon bien-aimé Jésus-Hostie, je Vous aime de tout mon coeur. Je veux réaliser pleinement Votre volonté sur ma vie et devenir un saint.
  • Mon bien-aimé Jésus-Hostie, je Vous aime de tout mon coeur. Je me donne entièrement à Vous.
  • Mon bien-aimé Jésus-Hostie, je Vous aime de tout mon coeur. Je veux tout ce que Vous voulez.
  • Mon bien-aimé Jésus-Hostie, je Vous aime de tout mon coeur. Je m’abandonne aveuglément à Vous.
  • Mon bien-aimé Jésus-Hostie, je Vous aime de tout mon coeur. Je veux me perdre en Vous.
  • Mon bien-aimé Jésus-Hostie, je Vous aime de tout mon coeur. Je veux me transfigurer en Vous.
  • Mon bien-aimé Jésus-Hostie, je Vous aime de tout mon coeur. Je veux Vous faire aimer.
  • Mon bien-aimé Jésus-Hostie, je Vous aime de tout mon coeur. Je voudrais Vous aimer pour tous ceux qui ne Vous aiment pas.
  • Mon bien-aimé Jésus-Hostie, je Vous aime de tout mon coeur. Je veux Vous consoler de l’ingratitude des hommes.
  • Mon bien-aimé Jésus-Hostie, je Vous aime de tout mon coeur. Je voudrais mourir consumé d’amour pour Vous.

 

Actions de grâces

Il est donc vrai, Rédempteur des hommes, que Vous habitez en moi, et que je suis en possession de Votre Corps, de Votre Sang, de Votre Âme et de Votre Divinité.  Je Vous adore, ô mon Dieu, du plus profond de mon âme, et j’unis mes adorations à celles que les Anges et les Saints Vous rendent dans le ciel. Ô Dieu d’amour, oui, je Vous aime de tout mon coeur, de toute mon âme et de toutes mes forces. Je Vous remercie de la grande faveur que Vous m’avez faite de Vous donner à moi. Je me donne à Vous sans réserve. Agréez, divin Jésus, cette offrande que je Vous fais de tout ce que je suis et de tout ce que je possède; disposez de moi selon Votre bon plaisir et accordez-moi la grâce de ne jamais Vous déplaire.

Conclusion:

Ô bon Jésus, ne me quittez pas, restez avec moi pour m’apprendre le zèle, le dévouement et l’amour. Je veux être docile entre Vos mains comme un instrument actif, prompt et généreux.

Je Vous offre ô Jésus, ma résolution. (Formulez votre bon désir) Je veux faire tel sacrifice. Je Vous l’offrirai à Votre prochaine visite. Je Vous offre mon corps avec tous ses sens, mon âme avec toutes ses facultés, mon coeur avec toutes ses affections.

Ô Jésus, avant de quitter Votre sanctuaire, donnez-moi s’il Vous plaît Votre sainte bénédiction, afin qu’aidé de Votre grâce, j’évite le mal et fasse le bien. Que fortifié par Votre présence en moi, je puisse vaincre mes ennemis et être préservé de tout danger de l’âme et du corps.

-Que la bénédiction du Dieu tout-puissant, Père, Fils et Saint-Esprit, descende sur nous par Marie Mère de Dieu et y demeure à jamais. Ainsi soit-il.

Mon Jésus, pardon et miséricorde!
Par les mérites de Vos saintes Plaies et les douleurs de Votre Mère.