Pour le Père de la chrétienté

Où allez-Vous Seigneur?
Cédant aux instances des fidèles, saint Pierre s’enfuit de la ville de Rome pour échapper à la persécution. Il croise sur le chemin Jésus, portant Sa croix. Pierre Lui demande: « Où allez-Vous Seigneur? -Je vais à Rome pour y être crucifié de nouveau », dit Jésus. Pierre comprit et retourna à Rome où il mourut bientôt, crucifié comme son Maître.

Ô Jésus! Chef invisible de la Sainte Église, conservez et conduisez celui que Vous lui avez donné pour chef visible sur la terre; remplissez-le de la plénitude de Votre Esprit, afin qu’il puisse diriger avec sagesse la barque agitée de Pierre au milieu des écueils qui l’environnent de toutes parts. Exaucez les désirs de son coeur, et qu’une grâce puissante seconde toutes les intentions de sa foi. Que cette foi, ferme et inébranlable en Vos divines promesses, allège pour lui le poids de tant de sollicitudes, et adoucisse l’amertume dont il est abreuvé par l’ingratitude d’un grand nombre de ses enfants. Faites, ô mon Dieu, que la vérité dont l’Église est dépositaire, et qui ne peut périr, dissipe enfin toutes les erreurs; qu’elle éclaire la conscience des rois et des peuples, afin que, selon Votre parole, «il n’y ait plus qu’un seul troupeau et un seul pasteur.»
Ô Vous, ô Marie, Vierge Immaculée, Mère et Souveraine de l’Église, comblez de Vos plus signalées faveurs le vénéré Pontife qui la gouverne dans ces temps difficiles, et, en récompense de son zèle ardent à propager Votre culte et à multiplier les hommages qu’on Vous rend par toute la terre, obtenez de Votre divin Fils la grâce la plus chère à son coeur: la sanctification des âmes fidèles et le retour des brebis égarées. Ainsi soit-il.

Mon Jésus, pardon et miséricorde!
Par les mérites de Vos saintes Plaies et les douleurs de Votre Mère.