Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, écrivez-nous:
apotres@magnificat.ca

Vies des Saints: sanctoral.com

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Jésus Miséricordieux

Chapelet de la Miséricorde divine

Introduction

La nuit du 13 au 14 septembre 1935, Soeur Faustine Kowalska eut une vision dans laquelle elle aperçut l’Ange de la colère de Dieu lancer sur la terre éclairs et tonnerres. Soeur Faustine se mit à prier Dieu pour le monde, mais elle sentait que sa prière restait inefficace. Au même instant, elle aperçut la Trinité Sainte et fut éblouie par Sa Majesté et Son infinie sainteté… Elle entendit au-dedans d’elle-même des mots par lesquels, avec une force extraordinaire, elle s’est mise à supplier et à demander la miséricorde divine:

«Père Éternel, je Vous offre le Corps, le Sang, l’Âme et la divinité de Votre Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus-Christ, en réparation de mes péchés et de ceux du monde entier. Par Sa douloureuse Passion, ayez pitié de moi et du monde entier».

Prodige, à la suite de cette prière, l’Ange resta incapable d’exécuter la juste punition (Cf. Petit Journal).

Le lendemain, entrant à la chapelle, sœur Faustine Jésus lui faire cette recommandation:

«Toutes les fois que tu entreras à la chapelle, répète aussitôt la prière que Je t’ai enseignée hier».

Jésus lui dit encore:

«Ma fille, incite les âmes à dire ce chapelet que Je t’ai donné… Celui qui récitera ce chapelet obtiendra la grâce de Mon infinie miséricorde… Par ce chapelet tu obtiendras tout, si ce que tu demandes est conforme à Ma volonté.» (Cf. Petit Journal)

Ainsi est né le chapelet de la Divine Miséricorde.


 

Les prières du chapelet

(On récite les prières suivantes sur un chapelet ordinaire)

Au début:

Notre Père… Je Vous salue Marie… Je crois en Dieu…

Sur les gros grains, une fois:

Père Éternel, je Vous offre le Corps, le Sang, l’Âme et la Divinité de Votre Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus Christ,
– en réparation de mes péchés et de ceux du monde entier.

Sur les petits grains, 10 fois:

Par Sa douloureuse Passion,
– ayez pitié de moi et du monde entier.

On termine chaque dizaine, en récitant 3 fois:

Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Éternel,
– ayez pitié de moi et du monde entier.

Pour terminer le chapelet, on dit 3 fois:

Jésus, j’ai confiance en Vous!…


 

Extraits de messages donnés à Soeur Faustine Kowalska

– Pour obtenir la Miséricorde de Dieu il faut d’abord reconnaître notre misère, regretter nos nombreux péchés et croire en l’Amour et la Miséricorde infinis de Dieu. Il faut de plus exercer la miséricorde envers notre prochain car Dieu nous dit dans l’Évangile: «Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi vos péchés.» (S. Matth. 6, 14) Et Jésus nous fait demander: «Pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.» (S. Matth. 6, 12)

«Notre-Seigneur, écrit Sœur Faustine, ne veut pas châtier l’humanité, Il désire la guérir en la serrant contre Son Cœur miséricordieux.»

«L’unique salut est de se jeter dans les bras du Dieu miséricordieux, où l’humanité trouvera la vie, le bonheur, la paix durable.»

«L’humanité ne trouvera pas la paix, tant qu’elle ne se tournera pas avec confiance vers la Miséricorde de Dieu.»

«Les plus grands pécheurs, avant tous les autres mortels, ont droit aux trésors infinis de Ma Miséricorde. Mes délices, ce sont les âmes qui font appel à Ma Miséricorde. Je leur donne des grâces plus grandes que celles qu’elles Me demandent. Je ne peux punir le plus grand pécheur, si celui-ci implore Ma Miséricorde. Moi, Je le justifie dans l’abîme insondable de cette Miséricorde.»

«Avant que Je vienne en Juge, J’ouvre d’abord toute grande la porte de Ma Miséricorde. Celui qui ne veut pas passer par la porte de Ma Miséricorde, devra passer par celle de la Justice.»

«Écris: Plus grande est la misère, plus grand est le droit à Ma Miséricorde. Appelle toutes les âmes à la confiance en l’incroyable abîme de Ma Miséricorde, car Je désire les sauver toutes.»

«La source de Ma Miséricorde a été grande ouverte par la lance quand J’étais sur la Croix. C’était pour toutes les âmes, Je n’ai exclu personne.»

«J’accorderai de très grande grâces aux âmes qui diront le chapelet de Ma Miséricorde.»

«Répète sans cesse ce chapelet que Je t’ai appris. Celui qui le dira souvent sera protégé par la Miséricorde divine pendant sa vie et surtout au moment de sa mort.»

«Je veux accorder des grâces inconcevables aux âmes qui auront confiance en Ma Miséricorde.»

«Je désire une grande confiance de la part de Mes créatures… Que l’âme faible ne craigne pas de s’approcher, même si elle avait autant de péchés qu’il y a de grains de sable sur la terre. Tout sera lavé dans l’abîme de Ma Miséricorde.»

«Ma fille, les flammes de Ma Miséricorde Me consument. Je désire les déverser dans les cœurs humains. Oh! Quelle douleur Je ressens quand ils ne veulent pas les recevoir!»

«Ma fille, dis-leur que Je suis l’Amour et la Miséricorde incarnés.»

«Heureuse l’âme qui, toute sa vie, aura été plongée dans le torrent de Ma Miséricorde.»

«Dis à l’humanité endolorie qu’elle se presse contre Mon Cœur plein de Miséricorde et Moi Je la remplirai de paix.»

Partagez avec ceux qui vous sont chers

On fait le Signe de la Croix

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, et de la Mère de Dieu. Ainsi soit-il.

Offrande du chapelet

Je m’unis à tous les Saints et les saints Anges qui sont dans le ciel, à tous les justes qui sont sur la terre, à toutes les âmes fidèles qui sont dans ce lieu. Je m’unis à Vous, mon Jésus, pour louer dignement Votre sainte Mère et Vous louer en Elle et par Elle. Je renonce à toutes les distractions qui me viendront pendant ce chapelet que je veux dire avec modestie, attention et dévotion, comme si c’était le dernier de ma vie. Ainsi soit-il.

On récite le Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre; et en Jésus-Christ Son Fils unique, Notre-Seigneur; qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu, le Père tout-puissant, d’où Il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois au Saint-Esprit, la sainte Église de Jésus-Christ, la Communion des Saints, la rémission des péchés, la résurrection de la chair, la vie éternelle.  Ainsi soit-il.

On récite un Notre Père

Notre Père, qui êtes aux cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre règne arrive, que Votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.

On récite trois Je Vous salue Marie

Je Vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec Vous; Vous êtes bénie entre les femmes, et Jésus, Votre Fils, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu et notre Mère, priez pour nous, pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il.

On récite un Gloire au Père

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, et à la Mère de Dieu.
Comme au commencement, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

On récite un Notre Père

NOTRE PÈRE, qui êtes aux cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre règne arrive, que Votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.

On récite dix Je Vous salue Marie

JE VOUS SALUE, MARIE, pleine de grâces, le Seigneur est avec Vous; Vous êtes bénie entre les femmes, et Jésus, Votre Fils, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu et notre Mère, priez pour nous, pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il.

On récite un Gloire au Père

GLOIRE AU PÈRE, au Fils et au Saint-Esprit et à la Mère de Dieu.
Comme au commencement, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Prière demandée par Notre-Dame à Fatima:

Ô MON JÉSUS, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde.