Cet article est aussi disponible en: English Español

Dimanche de la Passion – «Qui de vous Me convaincra de péché?»

Jésus couronné d'épines
En ce temps-là, Jésus disait à la foule des Juifs: Qui de vous Me convaincra de péché? Si Je vous dis la vérité, pourquoi ne Me croyez-vous pas? Celui qui est de Dieu écoute la parole de Dieu. Vous ne l’écoutez point, parce que vous n’êtes pas de Dieu.

Introït

Ô Dieu, jugez-moi, et séparez ma cause de celle d’un peuple impie; arrachez-moi à l’homme inique et trompeur, parce que Vous êtes mon Dieu et ma force. Psaume. Envoyez-moi Votre lumière et Votre vérité: elles me guideront et me conduiront jusqu’à Votre montagne sainte et à Vos tabernacles. Ô Dieu, jugez-moi.

Collecte

Daignez, Dieu tout-puissant, regarder Votre famille d’un œil favorable; et par Vos soins paternels conduisez-la au dehors et gardez-la au dedans. Par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.

Épître

Lecture de l’Épître de saint Paul, Apôtre, aux Hébreux, Chap. IX

Mes frères, Jésus-Christ, le Pontife des biens futurs, étant venu à paraître, est entré une fois dans le sanctuaire par un tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’a point été fait de main d’homme, c’est-à-dire qui n’a point été formé par la voie commune et ordinaire. Il est entré une fois dans le Saint des saints, non avec le sang des boucs et des taureaux, mais avec Son propre sang; nous ayant acquis une rédemption éternelle; car si le sang des boucs et des taureaux, et l’aspersion de l’eau mêlée avec la cendre d’une génisse, sanctifient ceux qui ont été souillés, et leur donnent une pureté extérieure et charnelle; combien plus le sang du Christ qui par l’Esprit-Saint S’est offert Lui-même à Dieu comme une victime sans tache, purifiera-t-il notre conscience de ses œuvres mortes, pour nous rendre capables de servir le Dieu vivant? Et c’est pourquoi Il est le médiateur du Testament nouveau, afin que, par la mort qu’Il a subie pour racheter les prévarications commises sous le premier Testament, ceux qui y sont appelés reçoivent l’héritage éternel, en Jésus-Christ notre Seigneur.

Réflexion sur l’Épître

C’est seulement par le sang que l’homme peut être racheté. La majesté divine offensée ne s’apaisera que par l’extermination de la créature rebelle qui, par son sang épanché à terre avec sa vie, rendra témoignage de son repentir et de son abaissement extrême devant celui contre lequel elle s’est révoltée. Autrement la justice de Dieu se compensera par le supplice éternel du pécheur. Sera-ce le sang de l’homme qui apaisera la divine justice? Non encore: le sang de l’homme est impur et souillé; d’ailleurs, fût-il pur, il est impuissant à compenser l’outrage fait à un Dieu. Il faut le sang d’un Dieu; et Jésus S’apprête à répandre tout le Sien.

En Lui va s’accomplir la plus grande figure de l’ancienne loi. Une fois l’année, le grand-prêtre entrait dans le Saint des saints, afin d’intercéder pour le peuple. Il pénétrait derrière le voile, en face de l’Arche sainte; mais cette redoutable faveur ne lui était accordée qu’à la condition qu’il n’entrerait dans cet asile sacré qu’en portant dans ses mains le sang de la victime qu’il venait d’immoler. En ces jours, le Fils de Dieu, Grand-Prêtre par excellence, va faire Son entrée dans le ciel, et nous y pénétrerons après Lui; mais il faut pour cela qu’Il Se présente avec du sang, et ce sang ne peut être autre que le Sien. Nous allons Le voir accomplir cette prescription divine. Ouvrons donc nos âmes, afin que ce sang «les purifie des œuvres mortes, comme vient de nous dire l’Apôtre, et que nous servions désormais le Dieu vivant.»

Graduel

Seigneur, arrachez-moi à mes ennemis: enseignez-moi à faire Votre volonté. C’est Vous, Seigneur, qui me délivrerez d’un peuple furieux; Vous me ferez triompher de ceux qui s’élèvent contre moi; Vous m’arracherez à l’homme inique.

Trait

Dès ma jeunesse, ils ont souvent dirigé contre moi leurs attaques. Israël peut bien dire: Dès ma jeunesse, ils ont souvent dirigé contre moi leurs attaques. Mais ils n’ont rien pu contre moi. Les pécheurs m’ont laissé la trace de leurs coups sur le dos. Ils ont continué longtemps leurs iniquités; mais le Seigneur, qui est juste, brisera la tête des pécheurs.

Évangile

La suite du saint Évangile selon saint Jean, Chap. VIII

En ce temps-là, Jésus disait à la foule des Juifs: Qui de vous Me convaincra de péché? Si Je vous dis la vérité, pourquoi ne Me croyez-vous pas? Celui qui est de Dieu écoute la parole de Dieu. Vous ne l’écoutez point, parce que vous n’êtes pas de Dieu. Les Juifs Lui dirent: N’avons-nous pas raison de dire que Vous êtes un Samaritain, et que Vous êtes possédé du démon? Jésus répondit: Je ne suis point possédé du démon; mais J’honore Mon Père, et vous Me déshonorez. Pour Moi, Je ne cherche pas Ma gloire; il est un autre qui la cherchera et qui jugera. En vérité, en vérité, Je vous le dis: Si quelqu’un garde Ma parole, il ne verra jamais la mort. Les Juifs Lui dirent donc: Maintenant nous voyons bien que le démon est en Vous. Abraham est mort, et les Prophètes aussi; et Vous dites: Si quelqu’un garde Ma parole, il ne verra jamais la mort. Êtes-Vous donc plus grand que notre père Abraham, qui est mort, et que les Prophètes, qui aussi sont morts? Que prétendez-Vous être? Jésus répondit: Si Je Me glorifie Moi-même, Ma gloire n’est rien; c’est Mon Père qui Me glorifie. Vous dites qu’Il est votre Dieu, et vous ne Le connaissez pas; mais Moi Je Le connais. Et si Je disais que Je ne Le connais pas, Je serais comme vous un menteur. Mais Je Le connais et Je garde Sa parole. Abraham votre père a désiré ardemment de voir Mon jour: il l’a vu, et il en a été comblé de joie. Les Juifs Lui dirent: Vous n’avez pas encore cinquante ans: et Vous avez vu Abraham? Jésus leur dit: En vérité! en vérité, Je vous le dis: avant qu’Abraham fût créé, Je suis. Alors ils prirent des pierres pour les Lui jeter; mais Jésus Se cacha, et sortit du temple.

Réflexion sur l’Évangile

On le voit, la fureur des Juifs est au comble, et Jésus est réduit à fuir devant eux. Bientôt ils Le feront mourir; mais que leur sort est différent du Sien! Par obéissance aux décrets de Son Père céleste, par amour pour les hommes, Il Se livrera entre leurs mains, et ils Le mettront à mort; mais Il sortira victorieux du tombeau, Il montera aux cieux, et Il ira S’asseoir à la droite de Son Père. Eux, au contraire, après avoir assouvi leur rage, ils s’endormiront sans remords jusqu’au terrible réveil qui leur est préparé. On sent que la réprobation de ces hommes est sans retour. Voyez avec quelle sévérité le Sauveur leur parle: «Vous n’écoutez pas la parole de Dieu, parce que vous n’êtes pas de Dieu.» Cependant il fut un temps où ils étaient de Dieu: car le Seigneur donne Sa grâce à tous; mais ils ont rendu inutile cette grâce; ils s’agitent dans les ténèbres, et ils ne verront plus la lumière qu’ils ont refusée.

Étrange aveuglement qui procède de l’orgueil et de la dureté du cœur! La Pâque est proche; ces hommes mangeront religieusement l’agneau figuratif; ils savent que cet agneau est un symbole qui doit se réaliser. L’Agneau véritable sera immolé par leurs mains sacrilèges, et ils ne Le reconnaîtront pas. Son sang répandu pour eux ne les sauvera pas. Leur malheur nous fait penser à tant de pécheurs endurcis pour lesquels la Pâque de cette année sera aussi stérile de conversion que celle des années précédentes; redoublons nos prières pour eux, et demandons que le sang divin qu’ils foulent aux pieds ne crie pas contre eux devant le trône du Père céleste.

Communion

Ceci est Mon corps, qui sera livré pour vous: ceci est le calice de la nouvelle alliance en Mon sang, dit le Seigneur. Faites ceci en mémoire de Moi, toutes les fois que vous recevez ces choses.

Postcommunion

Assistez-nous, Seigneur notre Dieu; et défendez par Votre continuel secours ceux que Vous venez de nourrir par Vos mystères. Par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.

Abonnez-vous à la Revue Magnificat

Riche en trésors spirituels qui réconfortent le coeur et élèvent l'âme.

Articles récents

Saint Michel Archange
Article

Invitation à la lutte

Notre mot d’ordre pour 2021, je vous le donne à la façon d’une invitation. Je vous invite à la lutte, au combat. (Père Mathurin)

Jésus Miséricordieux
Liturgie 2021

Premier dimanche après Pâques

Jésus dit à Thomas: «Parce que tu M’as vu, Thomas, tu as cru; heureux ceux qui n’ont pas vu et qui ont cru.»

«Je vous ai donné six jours pour travailler. Je Me suis réservé le septième, et on ne veut pas Me l'accorder. C'est ce qui appesantit tant le bras de Mon Fils...»

Notre-Dame de La Salette et les enfants