Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Lecture 101

Mont des Oliviers — Fin de Septembre

CH. XIV — LE BON PASTEUR

Saint Jean X, 1-21

«En vérité, en vérité, Je vous le dis: celui qui n’entre point dans la bergerie par la porte, mais y monte par ailleurs, celui-là est un voleur et un brigand.60

«Celui qui entre par la porte, c’est le Pasteur des brebis. Le portier Lui ouvre et les brebis entendent Sa voix. Ces brebis, qui sont à Lui, Il les appelle par leur nom, et Il les fait sortir. Et, quand Il a fait sortir ces brebis, qui sont à Lui, Il marche devant elles, et les brebis Le suivent, parce qu’elles connaissent Sa voix.

«Quant à l’étranger, elles ne le suivent pas; elles le fuient, au contraire, parce qu’elles ne connaissent point la voix des étrangers.»

Telle fut la comparaison que leur fit Jésus; mais ils ne comprirent pas ce qu’Il voulait dire. Il reprit:

«En vérité, en vérité, Je vous le déclare; Je suis la Porte des brebis. Tous ceux qui sont venus, sans passer par Moi, sont des voleurs et des brigands, et les brebis ne les ont pas écoutés.

«Je suis la Porte. Quiconque entre par Moi sera sauvé. Il pourra entrer et sortir, et il trouvera des pâturages.61

«Le voleur, lui, ne vient que pour dérober, égorger et détruire. Moi, Je suis venu pour que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient surabondante.

«Je suis le Bon Pasteur! Le Bon Pasteur donne Sa vie pour Ses brebis.

«Quant au mercenaire, quant à celui qui n’est point le pasteur et à qui n’appartiennent pas les brebis, dès qu’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit. Et le loup les ravit et les disperse. Le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il n’a nul souci des brebis.

«Moi, Je suis le Bon Pasteur! Je connais les Miennes et les Miennes Me connaissent, comme Mon Père Me connaît et que Je connais Mon Père. Je donne Ma vie pour Mes brebis.

«J’ai encore d’autres brebis qui ne sont point de ce bercail. Il faut que Je les amène!62 Elles entendront Ma voix, et il n’y aura plus qu’un seul Bercail et un seul Pasteur.

«Si le Père M’aime, c’est parce que Je donne Ma vie; mais Je la reprendrai à nouveau. Personne ne Me l’enlève, Je la dépose de Moi-même, ayant également le pouvoir de la déposer et le pouvoir de la reprendre: J’ai reçu cette mission de Mon Père.»

Sur ces paroles, de nouvelles discussions s’élevèrent parmi les Juifs. La plupart disaient:

«Il est possédé du démon; Il délire. À quoi bon L’écouter?

— Ce ne sont pas là les propos d’un possédé, répliquaient les autres. D’ailleurs, le démon peut-il ouvrir les yeux aux aveugles?»

60 . Nul ne va au Père que par Jésus-Christ; nul n’entre dans l’Église que par Sa grâce; nul ne pénétrera au Paradis, que par Ses mérites. Il est vraiment la Porte qui nous donne accès à tous les biens. C’est par Lui, c’est par la vocation qui vient de Lui, et par la consécration de Son Église, que doivent passer les Pasteurs pour aller au bercail.

61 . Il jouira de cette plénitude de liberté, de grâce et de doctrine, réservée aux enfants de Dieu.

62 . Les nations païennes qui seront converties.