Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Lecture 108

Pérée — Novembre et Décembre

CH. XIX — PREMIÈRE MISSION EN PÉRÉE

I. — IMPRÉCATIONS CONTRE LES PHARISIENS

Saint Matthieu XIX, 1; Saint Marc X, 1; Saint Luc XI, 37-41, 44-46, 52-54; XII, 1

Jésus S’en alla sur les confins de la Judée, de l’autre côté du Jourdain, dans la province de Pérée. De grandes foules de peuple Le suivirent et recommencèrent à L’entourer. Il guérit leurs malades, et Il continua, selon Sa coutume, de les instruire.

Tandis qu’Il parlait, un Pharisien vint Le prier d’accepter un repas chez lui. Jésus entra donc et prit place à table. Or le Pharisien se demandait pourquoi Il n’avait pratiqué aucune purification avant le repas. Le Seigneur alors lui dit:

«Maintenant encore,74 vous autres Pharisiens, vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, tandis que le dedans de vous-mêmes est plein de rapines et d’injustices. Insensés! Celui qui a fait le dehors, n’a-t-Il pas fait aussi le dedans? Donnez donc en aumônes votre superflu, et tout sera purifié pour vous.75

«Malheur à vous! parce que vous ressemblez à des sépulcres, qui ne paraissent point aux regards, et sur lesquels les hommes marchent sans le savoir.»

Là-dessus, un Docteur de la Loi, prenant la parole, Lui dit:

«Maître, en tenant ce langage, Vous nous offensez nous aussi.

— Et à vous aussi, Docteurs de la Loi, malheur! reprit Jésus, parce que vous accablez les hommes de fardeaux qu’ils ne peuvent porter, alors que vous-mêmes ne touchez pas du doigt les plus petites charges.

«Malheur à vous, Docteurs de la Loi! Vous avez pris la clef de la science et n’y êtes point entrés; et ceux qui voulaient entrer, vous les avez empêchés.»76

Quand Il leur eut ainsi parlé, les Docteurs de la Loi entreprirent de Le harceler à outrance, de Lui fermer la bouche par tous les moyens, et de Lui tendre des embûches, afin de Lui arracher quelque parole qui pût servir de prétexte pour L’accuser.

Jésus, étant sorti de la maison du Pharisien, fut entouré d’une foule énorme, au point qu’ils marchaient les uns sur les autres. Se tournant alors vers Ses Disciples, Il leur dit:

«Gardez-vous du levain des Pharisiens, qui est l’hypocrisie.»

74 . Malgré la prédication de Jean et les justes et sévères leçons qu’il vous a fait entendre, votre hypocrisie est toujours la même. Vous n’avez souci que de l’extérieur, et vous cherchez par de multiples observances à étaler un vain simulacre de sainteté, quand votre âme est abjecte devant Dieu.

75 . L’un des vices les plus odieux des Pharisiens était l’amour du lucre, l’attachement aux biens d’ici-bas. Seule l’aumône peut les affranchir d’une telle tyrannie.

76 . La vraie science des Écritures conduit à Jésus-Christ. Cette science était donc la clef du salut. Les Docteurs ne s’en sont servis ni pour eux-mêmes, ni pour les autres. Loin de là, ils expliquaient les Livres Saints de manière à détourner du Sauveur ceux qui voulaient aller à Lui.