Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Lecture 22

Judée — D’Avril en Décembre

CH. IX — MISSION DE NOTRE-SEIGNEUR EN JUDÉE — SUPRÊME TÉMOIGNAGE DU PRÉCURSEUR — SON EMPRISONNEMENT

Saint Matthieu XIV, 3-4; Saint Marc VI, 17-18; Saint Luc III, 19-20; Saint Jean III, 22-36

Après cela, Jésus Se rendit avec Ses Disciples dans la terre de Judée. Il y demeurait avec eux et baptisait.1

Or, Jean, de son côté, baptisait à Ennon, près de Salim: il y avait là beaucoup d’eau et on y allait recevoir le baptême.

Une discussion s’éleva entre les Disciples de Jean et les habitants de Judée au sujet du baptême.2 Les premiers vinrent à Jean et lui dirent:

«Maître, Celui qui était avec vous au delà du Jourdain, et à qui vous avez rendu témoignage, voilà qu’Il baptise, et tous vont à Lui.

— Nul ne peut rien s’attribuer qu’il ne l’ait reçu du ciel, répondit Jean. Vous me rendez vous-même témoignage que j’ai dit: “Je ne suis point le Christ, mais j’ai été envoyé devant Lui.”

«L’Époux, c’est celui à qui appartient l’Épouse; mais l’ami de l’Époux se tient là debout et L’écoute, et il est ravi de joie quand il entend la voix de l’Époux. Cette joie est la mienne, et je la goûte dans sa plénitude. À Lui maintenant de croître; à moi de diminuer.

«Celui qui vient d’En-Haut est au-dessus de tous. Celui qui vient de la terre est terrestre, et ses paroles aussi. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous.

«Ce qu’Il affirme, Il l’a vu et Il l’a entendu; et nul ne reçoit Son témoignage.

«Celui qui reçoit Son témoignage, reconnaît que Dieu est vrai; car Celui que Dieu a envoyé parle le langage de Dieu. C’est sans mesure que Dieu Lui a donné Son Esprit. Le Père aime le Fils et Il a tout remis entre Ses mains.

«Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit point au Fils ne verra point la vie; mais sur lui demeure la colère de Dieu.»

Machéronte — Fin de Décembre
Jean âgé de 31 ans et 6 mois

Cependant Hérode, le Tétrarque,3 se fatiguait des reproches que Jean lui adressait au sujet de tous ses crimes, et particulièrement pour avoir épousé Hérodiade, la femme de Philippe son frère.

«Il ne t’est pas permis, lui disait Jean, de garder la femme de ton frère.»

Le Tétrarque combla la mesure de ses forfaits en ordonnant de saisir le Prophète, de le charger de liens et de le jeter en prison.

1 . Non par Lui-même, mais par Ses Disciples. «Jésus n’a baptisé de Ses mains que saint Pierre; saint Pierre ensuite baptisa André son frère, Jacques et Jean; et ceux-ci baptisèrent les autres Disciples.» (Saint Évode, successeur de saint Pierre sur le siège d’Antioche.)

2 . Les Juifs, baptisés par les Disciples de Jésus, donnaient la préférence à ce baptême, ce que ne pouvaient supporter les Disciples de Jean.

3 . Hérode-Antipas, fils d’Hérode le Grand, le même qui plus tard traitera Notre-Seigneur en insensé. Sa capitale était Tibériade, en Galilée; mais il se retirait souvent dans le sombre palais de Machéronte. Bâti sur un plateau qui s’élevait à plus de mille mètres, à l’est de la mer Morte, ce palais, entouré de hautes murailles, flanquées de tours massives, se dressait comme un formidable boulevard contre les incursions des Arabes. C’est dans les cachots de cette imposante forteresse qu’Hérode fit enfermer saint Jean. Le ministère public du Précurseur avait donc duré environ dix-huit mois.