Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Lecture 24

GaliléeCana — Janvier

CH. XI — ARRIVÉE EN GALILÉE — GUÉRISON À DISTANCE DU FILS D’UN OFFICIER ROYAL

Saint Matthieu IV, 12-17; Saint Marc I, 14-15; Saint Luc IV, 14-15; Saint Jean IV, 43-54

Deux jours après, Jésus continua Sa route vers la Galilée. Mais, Il évita Nazareth: «Car, disait-Il, dans sa patrie un Prophète est sans gloire.»

Jésus étant arrivé en Galilée, les habitants Lui firent bon accueil, car ils étaient allés à Jérusalem pour la Pâque et avaient été témoins de toutes les choses qu’Il avait faites.

Il commença dès lors à prêcher l’Évangile du Royaume de Dieu; Il disait:

«Les temps sont accomplis, le Royaume de Dieu arrive! Faites pénitence et croyez à l’Évangile.»

Il enseignait dans les synagogues, et tous célébraient Ses louanges. Sa renommée s’étendait dans tout le pays.

Ainsi s’accomplissait l’oracle du Prophète Isaïe:

«La terre de Zabulon et de Nephtali, la voie de la mer au delà du Jourdain, la Galilée des gentils, le peuple qui était assis dans les ténèbres, a vu une grande lumière; le jour s’est levé sur ceux qui habitaient à l’ombre de la mort.»

Il vint pour la seconde fois à Cana, en Galilée, où Il avait changé l’eau en vin.

Or, il y avait un Officier royal,1 dont le fils était malade à Capharnaüm. Cet homme ayant appris que Jésus, venant de Judée, était rentré en Galilée, alla Le trouver et Le supplia de descendre jusqu’à la ville de Capharnaüm, pour guérir son fils qui se mourait.

«Si vous ne voyez des signes et des prodiges, dit Jésus, vous ne croyez pas!

— Seigneur, insista l’Officier, descendez avant que mon fils ne meure!

— Va, reprit Jésus, la vie est rendue à ton fils.»

Cet homme crut à la parole de Jésus, et il s’en alla. Comme il était encore en chemin, ses serviteurs, venant à sa rencontre, lui annoncèrent que son fils était plein de vie. Il leur demanda à quelle heure il s’était trouvé mieux.

«Hier, répondirent-ils, à la septième heure,2 la fièvre l’a quitté.»

Et le père reconnut que c’était à cette heure même que Jésus lui avait dit: «La vie est rendue à ton fils.» Il crut, lui et toute sa maison. Jésus fit ce second miracle à Cana, lors de Son retour de Judée en Galilée.

1 . Cet officier était probablement le gouverneur de Capharnaüm.

2 . Une heure de l’après-midi.