Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Lecture 25

BethsaïdeLe Lac — Fin de Janvier

CH. XII — PREMIÈRE PÊCHE MIRACULEUSE — VOCATION DÉFINITIVE DE PIERRE ET D’ANDRÉ, DE JACQUES ET DE JEAN

Saint Matthieu IV, 18-22; Saint Marc I, 16-20; Saint Luc V, 1-11

Un jour, la foule se pressait autour de Jésus pour entendre la parole de Dieu; Il longeait les bords du Lac, aux environs de Bethsaïde. Il aperçut alors Simon, surnommé Pierre et André son frère, qui jetaient leurs filets dans les flots, car ils étaient pêcheurs. Ceux-ci n’ayant pas tardé d’amarrer, deux barques stationnaient sur le rivage. Jésus monta dans une des barques, qui était celle de Simon et pria celui-ci de s’éloigner un peu du rivage. Puis Il S’assit, et de là Il enseignait le peuple.1

Quand Il eut cessé de parler, Il dit à Simon:

«Avance en pleine eau, et jette les filets pour pêcher.

— Maître, répondit Simon, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre. Mais, sur Votre parole, je jetterai le filet.»

Il le jeta, et ils prirent une si grande quantité de poissons que le filet se rompait. Alors ils firent signe à leurs compagnons qui étaient dans l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, au point qu’elles étaient près de couler. À cette vue, Simon-Pierre tomba aux genoux de Jésus en s’écriant:

«Seigneur! éloignez-Vous de moi, car je suis un homme pécheur!»

Une telle pêche l’avait jeté dans la stupeur, lui et ses compagnons de l’autre barque, Jacques et Jean, fils de Zébédée.

Mais Jésus dit à Simon: «Ne crains point! désormais tu seras pêcheur d’hommes.»2

Ils ramenèrent leurs barques au rivage. En arrivant, Simon et André s’étaient mis à laver leurs filets.

«Suivez-Moi, leur dit Jésus, Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes.»

Aussitôt, laissant leurs filets et tout ce qu’ils avaient, ils Le suivirent.

S’avançant un peu plus loin, Jésus vit les deux autres frères, Jacques et Jean, qui réparaient leurs filets dans leur barque. Il les appela. Abandonnant sans retard leurs filets, et Zébédée leur père, avec les mercenaires, ils Le suivirent.

1 . C’est de la barque de Pierre que parle Jésus-Christ. Aujourd’hui, la barque de Pierre, c’est la sainte Église de Jésus-Christ.

2 . C’est d’abord à Pierre seul que la pêche universelle des âmes est confiée.