Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Lecture 48

Sermon sur la Montagne

XV. — VOIE ÉTROITE

Saint Matthieu VII, 13-14

«Entrez par la porte étroite; parce que la porte large avec la voie spacieuse, est celle qui conduit à la perdition. Et ils sont nombreux, ceux qui passent par là.

«Qu’elle est étroite la porte, et resserrée la voie qui conduit à la vie!1 Et qu’ils sont rares ceux qui la trouvent.»2

XVI. — FAUX PROPHÈTES, BONS PROPHÈTES

Saint Matthieu VII, 15-20; Saint Luc VI, 43-45

«Gardez-vous des faux prophètes! Ils viennent à vous sous le vêtement de la brebis et, au dedans, ce sont des loups ravisseurs.3

«Vous les connaîtrez à leurs fruits, comme c’est à son fruit que l’on connaît un arbre. Cueille-t-on du raisin sur des épines, ou des figues sur des ronces? Le bon arbre porte de bons fruits; le mauvais arbre, de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre de bons fruits. Or, tout arbre qui ne produit pas de bons fruits, sera coupé et jeté au feu.4

«Donc, c’est à leurs fruits que vous les connaîtrez.

«Du bon trésor de son coeur, l’homme bon tire le bien; de son mauvais trésor, l’homme mauvais tire le mal. Car la bouche parle de l’abondance du coeur.»

1 . «Pour ce qui est du salut, tous les chemins larges et unis doivent nous faire peur. Tandis que le monde nous sourit et que notre voie nous semble douce, malheur à nous!» (Fénelon)

2 . «Le grand nombre!… le petit nombre!… sujet infini à méditer, et ineffable consolation pour les humbles.» (Bossuet)

3 . Nous reconnaissons ici les Scribes et les Pharisiens. Sous une apparence de piété et d’attachement à la Loi, ils avaient une doctrine subversive de la véritable vertu.

4 . «Étrange état d’une créature raisonnable qui, faute de porter de bons fruits, n’est plus propre que pour le feu! Un sage confesseur doit demander à son pénitent du fruit, et non des feuilles, ni des fruits commencés dans la fleur; il faut de vrais fruits.» (Bossuet)