Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Lecture 53

Naïm — Juin

CH. IX — LA PÉCHERESSE AUX PIEDS DE JÉSUS

Saint Luc VII, 36-50

EN ce temps-là, un Pharisien pria Jésus de venir chez lui prendre Son repas. Jésus entra dans la maison de ce Pharisien et Se mit à table.1

Et voilà qu’une femme, connue dans la ville pour une pécheresse,2 ayant su que Jésus était à table chez le Pharisien, apporta un vase d’albâtre, rempli de parfum. Se tenant en arrière du Seigneur, à Ses pieds, elle se mit à les arroser de ses larmes, à les essuyer avec ses cheveux, à les baiser et à les embaumer de parfum.

Voyant cela, le Pharisien, qui avait invité Jésus, se disait en lui-même:

«Si cet homme était un Prophète, Il saurait certainement quelle est cette femme qui Le touche, et ce qu’elle vaut; Il saurait que c’est une pécheresse.»

Jésus alors, répondant à sa pensée:

«Simon, J’ai quelque chose à te dire.

— Parlez, Maître!

— Un créancier avait deux débiteurs: l’un devait cinq cents deniers et l’autre cinquante. Comme ils n’avaient ni l’un ni l’autre de quoi s’acquitter,3 le créancier remit à tous deux ce qu’ils devaient. Lequel l’aime davantage?

— Je pense, répondit Simon, que c’est celui qui a reçu la plus large remise.

— Tu as bien jugé,» répondit Jésus.

Et, Se tournant vers la femme:

«Tu vois cette femme? dit-Il à Simon. Je suis entré chez toi, et tu ne M’as pas versé d’eau sur les pieds; elle, au contraire, les a baignés de ses larmes et essuyés avec ses cheveux. Tu ne M’as point donné le baiser de l’hospitalité; mais elle, depuis qu’elle est entrée, ne cesse de Me baiser les pieds. Tu ne M’as pas versé d’huile parfumée sur la tête;4 mais elle, c’est sur Mes pieds qu’elle a répandu son parfum.

«C’est pourquoi Je te le déclare: Beaucoup de péchés lui sont remis; aussi a-t-elle beaucoup aimé. Mais celui auquel on pardonne moins, aime moins.»

Et Il dit à la femme:

«Tes péchés te sont remis.»

Or les convives se disaient entre eux:

«Quel est donc Celui-ci qui va jusqu’à remettre les péchés?»

Cependant Jésus dit à la femme:

«Ta foi t’a sauvée. Va en paix!»

1 . Jésus Se tenait à table à la manière des Orientaux, étendu sur un lit ou divan, et appuyé sur le bras gauche, de sorte qu’Il avait le visage tourné vers la table, et les pieds, non pas sous la table même, mais dans une direction opposée. Ses pieds étaient nus, suivant la coutume du pays, où l’on dépose les sandales avant d’entrer dans la salle à manger. La pécheresse se plaça donc derrière Jésus, parmi les serviteurs.

2 . Cette pécheresse était Marie, soeur de Lazare et de Marthe, que nous retrouverons plus tard à Béthanie. Elle était surnommée Madeleine ou Magdalène, à raison du séjour qu’elle avait fait à Magdala, au temps de ses égarements.

3 . Nous sommes tous insolvables devant Dieu, quelle que soit notre dette.

4 . Notre-Seigneur rappelle les lois que la bienséance orientale imposait à l’égard des personnes de distinction que l’on recevait.