Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Lecture 63

Galilée — D’Octobre à Décembre

CH. XIV — TROISIÈME MISSION EN GALILÉE

Saint Matthieu IX, 35-38

Après cela, Jésus parcourut toutes les villes et tous les villages d’alentour, enseignant dans leurs synagogues, prêchant l’Évangile du Royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité.

Or, en voyant ces multitudes, Il en eut compassion, car elles souffraient, et gisaient comme des brebis sans pasteur.

«La moisson est grande, dit-Il à Ses Disciples; mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des travailleurs dans Sa moisson!»

Environs de Nazareth — Octobre

CH. XV — JÉSUS PRÉPARE SES APÔTRES À LEUR MINISTÈRE

Saint Matthieu X, 5-42; Saint Marc IV, 24; VI, 8-11; IX, 40; Saint Luc VIII, 18; IX, 1-5; X, 16; XII, 2-9, 51-53; XIV, 26-27; XVII, 33

I. — CHAMP D’ACTION DE LEUR APOSTOLAT

Jésus réunit autour de Lui les Douze, et, avant de les envoyer prêcher, Il leur dit:

«N’allez point vers les Gentils, n’entrez point dans les villes des Samaritains. Allez d’abord aux brebis perdues de la Maison d’Israël. Allez, enseignez-les! Dites-leur: “Le Royaume de Dieu est proche!”»

II. — CONDITIONS DU SUCCÈS

«Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons.

«Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.

«Ne portez rien en chemin, ni or, ni argent, ni aucune monnaie dans vos ceintures, ni pain, ni sac de provisions pour la route, ni deux tuniques, ni chaussures, mais de simples sandales; ne prenez pas de bâton de défense, mais seulement le bâton secourable à la fatigue

III. — CONDUITE À TENIR SELON L’ACCUEIL QUI LEUR EST FAIT

«En quelque ville ou village que vous entriez, informez-vous du plus digne, et demeurez chez lui, jusqu’à votre départ. À l’ouvrier est due la nourriture. Dès votre entrée dans la maison, saluez-la en disant: “Que la paix soit dans cette maison!” Si la maison le mérite, votre paix ira se reposer sur elle; sinon, elle reviendra sur vous.

«Quand on ne vous recevra point et qu’on n’écoutera point votre parole, retirez-vous; et, une fois sortis de cette maison ou de cette ville, secouez jusqu’à la poussière de vos pieds, pour témoignage contre elle. Je vous le dis en vérité: au jour du jugement, il y aura moins de rigueur pour la terre de Sodome et de Gomorrhe que pour cette ville.»