pour bien connaître notre religion

Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Une histoire pour chaque jour...

Jésus frappe à la porte de notre coeur

L’apparition d’une mère près du précipice.

Un capitaine de cavalerie raconte le fait suivant dans ses souvenirs de la guerre de 1870. «Je reçus l’ordre de reconnaître de nuit la position de l’ennemi. Dans l’obscurité nous vîmes briller une lumière sur la lisière d’un bois et nous nous en approchâmes. Tout-à-coup je vis devant moi une silhouette de femme, se détachant distinctement sur le fond obscur. En avançant de quelques pas je reconnus ma mère morte depuis trois ans. Elle me faisait un signe de la main, comme pour me dire de ne pas approcher. Je commandai donc: «Halte!» et m’écriai: «N’avancez plus, il y a du danger.» Je descendis de cheval et fis encore quelques pas avec beaucoup de précautions. Alors je vis que nous étions sur le bord d’une profonde carrière. L’ennemi avait posé la lumière de l’autre côté pour nous y attirer. Déjà les balles sifflaient à nos oreilles. Je remerciai Dieu de m’avoir envoyé ma mère pour me préserver d’une mort certaine.»

Le pain de saint Antoine.

Dans plusieurs villes des centaines, voire même des milliers de pains sont distribués aux pauvres par dévotion pour saint Antoine. On appelle ces pains tout court «pains de saint Antoine.» Quelle est l’origine de cette distribution de pains? C’est que saint Antoine aime à exaucer ceux qui lui promettent de distribuer du pain aux pauvres s’il leur aide dans quelque affaire désespérée. Et en effet on a trouvé que saint Antoine était venu en aide dans plusieurs cas désespérés. N’en citons qu’un exemple:

«Madame Louise Bouffier de Toulon tenait un magasin. Un beau matin elle ne put réussir à ouvrir la porte, car la serrure avait été endommagée. Elle envoya donc chercher un serrurier, qui travailla pendant plus d’une heure sans arriver à un résultat. Enfin il déclara qu’il lui était impossible d’ouvrir et qu’il fallait enfoncer la porte. Pendant que l’ouvrier rentrait pour aller chercher les instruments nécessaires, la patronne se dit que saint Antoine pourrait peut-être y porter remède. Lorsque le serrurier revint, elle promit à saint Antoine plusieurs pains pour les pauvres, si la porte s’ouvrait sans qu’il fallût l’enfoncer. Puis elle pria le serrurier de tenter un dernier effort. Le serrurier le fit et ne fut pas médiocrement surpris de pouvoir ouvrir la porte du premier coup. Dès lors cette dame fut une grande admiratrice de saint Antoine de Padoue et propagea sa dévotion chez ses parents et ses amies. La meilleure preuve que les secours de saint Antoine ne leur manquèrent plus, c’est que souvent plus de 1000 kg de pain sont distribués par jour à Toulon en l’honneur du Saint de Padoue. Les remarques railleuses avec lesquelles plusieurs journaux accueillirent cette dévotion contribua aussi à la faire connaître, et l’on distribua longtemps «le pain de saint Antoine» dans bon nombre de villes.

Cette dévotion, fondée sur le secours de saint Antoine, est une preuve éclatante de l’intercession des Saints pour nous.

Autres histoires...

Jésus frappe à la porte de notre coeur

L’apparition d’une mère près du précipice.

Un capitaine de cavalerie raconte le fait suivant dans ses souvenirs de la guerre de 1870. «Je reçus l’ordre de reconnaître de nuit la position de l’ennemi. Dans l’obscurité nous vîmes briller une lumière sur la lisière d’un bois et nous nous en approchâmes. Tout-à-coup je vis devant moi une silhouette de femme, se détachant distinctement sur le fond obscur. En avançant de quelques pas je reconnus ma mère morte depuis trois ans. Elle me faisait un signe de la main, comme pour me dire de ne pas approcher. Je commandai donc: «Halte!» et m’écriai: «N’avancez plus, il y a du danger.» Je descendis de cheval et fis encore quelques pas avec beaucoup de précautions. Alors je vis que nous étions sur le bord d’une profonde carrière. L’ennemi avait posé la lumière de l’autre côté pour nous y attirer. Déjà les balles sifflaient à nos oreilles. Je remerciai Dieu de m’avoir envoyé ma mère pour me préserver d’une mort certaine.»

Le pain de saint Antoine.

Dans plusieurs villes des centaines, voire même des milliers de pains sont distribués aux pauvres par dévotion pour saint Antoine. On appelle ces pains tout court «pains de saint Antoine.» Quelle est l’origine de cette distribution de pains? C’est que saint Antoine aime à exaucer ceux qui lui promettent de distribuer du pain aux pauvres s’il leur aide dans quelque affaire désespérée. Et en effet on a trouvé que saint Antoine était venu en aide dans plusieurs cas désespérés. N’en citons qu’un exemple:

«Madame Louise Bouffier de Toulon tenait un magasin. Un beau matin elle ne put réussir à ouvrir la porte, car la serrure avait été endommagée. Elle envoya donc chercher un serrurier, qui travailla pendant plus d’une heure sans arriver à un résultat. Enfin il déclara qu’il lui était impossible d’ouvrir et qu’il fallait enfoncer la porte. Pendant que l’ouvrier rentrait pour aller chercher les instruments nécessaires, la patronne se dit que saint Antoine pourrait peut-être y porter remède. Lorsque le serrurier revint, elle promit à saint Antoine plusieurs pains pour les pauvres, si la porte s’ouvrait sans qu’il fallût l’enfoncer. Puis elle pria le serrurier de tenter un dernier effort. Le serrurier le fit et ne fut pas médiocrement surpris de pouvoir ouvrir la porte du premier coup. Dès lors cette dame fut une grande admiratrice de saint Antoine de Padoue et propagea sa dévotion chez ses parents et ses amies. La meilleure preuve que les secours de saint Antoine ne leur manquèrent plus, c’est que souvent plus de 1000 kg de pain sont distribués par jour à Toulon en l’honneur du Saint de Padoue. Les remarques railleuses avec lesquelles plusieurs journaux accueillirent cette dévotion contribua aussi à la faire connaître, et l’on distribua longtemps «le pain de saint Antoine» dans bon nombre de villes.

Cette dévotion, fondée sur le secours de saint Antoine, est une preuve éclatante de l’intercession des Saints pour nous.

Autres histoires...