Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Une histoire pour chaque jour...

Notre Dame du Laus

Origine de la dévotion du mois de Marie

Le mois de mai est spécialement consacré à honorer Marie, Mère de Dieu et notre Mère. Plusieurs savants attribuent cette touchante dévotion à saint Philippe de Néri, si dévoué au salut des âmes et si zélé pour répandre partout le culte de l’auguste Mère de Dieu. Ce Saint, plein d’intérêt pour la jeunesse, s’était aperçu que le mois de mai était le plus dangereux de l’année pour les adolescents. Désolé de ne pouvoir contenir la fougue de leurs passions, il les regardait avec attendrissement, les yeux pleins de larmes. Enfin il eut la sainte pensée de recourir à la Reine des vierges, et de mettre le jeune âge sous Sa maternelle protection pendant le mois de mai. À cet effet, il donna aux jeunes gens une règle de conduite pour passer saintement ce beau mois. Il leur prescrivit de pieux hommages devant les tableaux, statues ou autels de Marie, des exercices de dévotion quotidiens, l’assiduité à la sainte messe, aux instructions, des prières plus fréquentes jointes à des actes de vertu et à des œuvres pieuses, enfin une communion générale ou particulière dans le cours ou à la fin du mois, suivis d’une consécration à la très Sainte Vierge. Les plus heureux résultats couronnèrent ses pieux efforts, et la transformation qu’il vit s’opérer dans ses jeunes protégés le remplit de joie.

Les enfants de la très Sainte Vierge se réjouissent de Lui dédier un mois tout entier; et parce que, pour une offrande à une personne qu’on estime et qu’on aime, on doit toujours rechercher ce qu’il y a de meilleur et de plus agréable, ils ont choisi le beau mois de mai qui, par le renouvellement de la nature et l’aimable variété des fleurs dont la terre se couvre, semble inviter l’âme à renaître aussi à la grâce, à se parer de sublimes vertus pour en former une couronne à la Reine de l’univers.

Cette tendre dévotion à Marie est pour les cœurs fidèles une source pure et abondante de grâces et de faveurs: elle sanctifie l’âme pieuse, l’entretient dans un saint recueillement, au milieu des objets pleins de dissipation qui l’environnent.

Cette dévotion, encouragée par les Saints, a d’ailleurs été accréditée par les innombrables fruits de grâce et de salut qu’elle n’a cessé de produire.

(R. P. Huguet)

Autres histoires...