Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Une histoire pour chaque jour...

Sacré-Coeur de Jésus

Piété du comte Elzéar de Sabran (1285-1323).

Il serait difficile d’exprimer combien furent grandes les tribulations par lesquelles Dieu éprouva et purifia la vertu de saint Elzéar, baron d’Ansouis et comte d’Ariano,. Il fut injustement dépouillé de ses biens, de son honneur, et eut d’autres maux à supporter. Au milieu de toutes ses douleurs, jamais on ne le vit donner le moindre signe de trouble; jamais la plus légère impatience. Un jour la comtesse Delphine, son épouse, lui demandant d’où pouvait venir cette tranquillité imperturbable, il lui répondit:

«Quand quelque chose d’affligeant s’offre à moi, aussitôt je me cache dans les plaies de Jésus-Christ; j’y considère tout ce qu’Il a souffert pour moi, et dès lors mes peines me paraissent légères.»

Un autre jour, pour réconforter la comtesse sa femme, qui était en peine sur son compte, il lui manda que quand elle aurait le désir de le trouver, elle devrait le chercher dans la plaie du Cœur de Jésus, parce que c’était l’endroit où il se retirait ordinairement, qu’il y était en sûreté, et qu’il y goûtait des douceurs amères et des amertumes pleines de douceur, dont son âme recevait une consolation indicible.

Autres histoires...