Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Une histoire pour chaque jour...

Sainte Famille en prière

La prière est indispensable pour se corriger de ses défauts

Tous les jours nous nous plaignons de notre faiblesse, des difficultés, disons le mot, des impossibilités de la vertu. Aux préceptes de l’Évangile, aux exhortations de l’Église, aux réclamations de la conscience, combien souvent répondons-nous par cette parole de la volonté défaillante et qui désespère de soi: «Je ne puis pas!…» Si l’on nous dit: «Mortifiez l’orgueil en vous-même. – Je ne puis pas. – Détachez-vous des créatures et de ce qui passe. – Je ne puis pas.» Eh bien, en ce moment la foi n’accuse par vos préceptes: elle les accepte. Elle dit comme vous: «Vous ne pouvez pas.»

Non, nous ne pouvons pas seuls par nos propres forces, et constamment, nous livrer à nous-mêmes ces combats redoutables, où l’âme laisse comme une portion de soi, et d’où sort cette rude et sanglante victoire que l’on nomme la vertu. Nous ne pouvons pas nous convertir et nous sauver. Mais nous pouvons demander à Dieu qu’Il fasse avec nous ce que nous ne pouvons faire sans Lui. Nous pouvons tomber à genoux et Lui dire: «Mon Dieu! Changez-moi et sauvez-moi!» En un mot, nous pouvons prier. Ô vertu merveilleuse de la prière! De moi-même je ne puis rien; mais au dessus de moi, j’ai Celui qui peut tout. Je n’ai qu’à L’invoquer, et voilà qu’Il prête Sa toute-puissance à mon infirmité! Je vais à Lui par ma prière; Il vient à moi par Sa grâce. Sans la prière, j’étais faible de toutes les faiblesses de la créature: par la prière, je deviens fort de la force même du Créateur.

Autres histoires...