Pour la préservation du Dépôt de la Foi.

Pour que le Règne de Dieu arrive!

MAGNIFICAT

L’Ordre du Magnificat de la Mère de Dieu a pour fin particulière la conservation du Dépôt de la Foi par l’enseignement religieux sous toutes ses formes. Dieu l’a établi comme «un rempart devant l’apostasie quasi générale» qui a envahi la chrétienté et en particulier l’Église romaine.

Filter by Categories
Liturgie
Prières
Evangile-Lectures
Réflexions
Histoire

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, écrivez-nous:
apotres@magnificat.ca

Une histoire pour chaque jour...

Notre-Dame de La Salette

Marie, Protectrice de ceux qui souffrent.

Secours de ceux qui pleurent, Marie est aussi la Protectrice de ceux qui souffrent pour le nom de Son divin Fils. C’est pourquoi tant de héros chrétiens, qui, à différentes époques, ont perpétué dans l’Église le glorieux témoignage du sang, L’ont toujours invoquée dans leurs combats. Un de ces vaillants athlètes, le Coréen Paul Mi, avait été jeté en prison à la suite d’un affreux supplice, lorsqu’il entendit une voix qui prononçait distinctement ces mots: «Le Seigneur est avec vous.» Était-ce la voix d’un ange que Marie envoyait auprès de Son serviteur pour le consoler en lui disant les paroles qu’Elle-même avait recueillies de la bouche du messager divin, au moment où s’accomplit en Elle le grand mystère de l’Incarnation? Le texte de la relation le donne à entendre, bien qu’il ne le dise pas nettement: toujours est-il que le confesseur de la foi se sentit merveilleusement encouragé. Aussi quand, plusieurs jours après, il entra de nouveau dans la lice, près d’expirer sous la violence des tourments, il recueillit ce qui lui restait de forces, leva la tête, et d’une voix mourante murmura ce touchant adieu: Ave, Maria!

Autres histoires...

Notre-Dame de La Salette

Marie, Protectrice de ceux qui souffrent.

Secours de ceux qui pleurent, Marie est aussi la Protectrice de ceux qui souffrent pour le nom de Son divin Fils. C’est pourquoi tant de héros chrétiens, qui, à différentes époques, ont perpétué dans l’Église le glorieux témoignage du sang, L’ont toujours invoquée dans leurs combats. Un de ces vaillants athlètes, le Coréen Paul Mi, avait été jeté en prison à la suite d’un affreux supplice, lorsqu’il entendit une voix qui prononçait distinctement ces mots: «Le Seigneur est avec vous.» Était-ce la voix d’un ange que Marie envoyait auprès de Son serviteur pour le consoler en lui disant les paroles qu’Elle-même avait recueillies de la bouche du messager divin, au moment où s’accomplit en Elle le grand mystère de l’Incarnation? Le texte de la relation le donne à entendre, bien qu’il ne le dise pas nettement: toujours est-il que le confesseur de la foi se sentit merveilleusement encouragé. Aussi quand, plusieurs jours après, il entra de nouveau dans la lice, près d’expirer sous la violence des tourments, il recueillit ce qui lui restait de forces, leva la tête, et d’une voix mourante murmura ce touchant adieu: Ave, Maria!

Autres histoires...

Signe de la Croix

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, et de la Mère de Dieu. Ainsi soit-il.

Prière préparatoire

Ô Jésus! Nous allons parcourir avec Vous le chemin du Calvaire qui Vous fut si douloureux. Faites-nous comprendre la grandeur de Vos souffrances, touchez nos coeurs d’une tendre compassion à la vue de Vos tourments, afin d’augmenter en nous le regret de nos fautes et l’amour que nous voulons avoir pour Vous.
Daignez nous appliquer à tous, les mérites infinis de Votre Passion, et en mémoire de Vos douleurs, faites miséricorde aux âmes du purgatoire, surtout à celles qui sont les plus abandonnées.
Ô divine Marie! qui la première, nous avez enseigné à faire le Chemin de la Croix, obtenez-nous la grâce de suivre Jésus avec les sentiments dont Votre Coeur fut rempli en L’accompagnant sur la route du Calvaire. Faites que nous pleurions avec Vous, et que nous aimions comme Vous Votre divin Fils. Nous Vous le demandons au nom de Son Coeur adorable. Ainsi soit-il.

Mon Jésus, pardon et miséricorde!
Par les mérites de Vos saintes Plaies et les douleurs de Votre sainte Mère.