pour bien connaître notre religion

Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Une histoire pour chaque jour...

Enfant-Jésus, je Vous aime de tout mon coeur!

Un missionnaire et le globe terrestre.

L’empereur du Japon fit appeler auprès de lui le P. Becker, chef de la mission. «Soyez sincère, dit-il: croyez-vous tout ce que vous enseignez? J’ai aussi appelé nos prêtres, les bonzes, et à cette même question ils m’ont répondu qu’ils ne croyaient pas à leur doctrine. Dites-moi donc la vérité en toute confiance, personne ne saura rien de votre réponse.» Près de l’empereur se trouvait un grand et beau globe terrestre. Le Père montra son pays d’origine et dit à l’empereur: «Sire, considérez sur ce globe l’immensité de la distance que j’ai dû parcourir sur l’Océan pour arriver ici, non pas avec la perspective d’amasser des honneurs et des richesses, mais avec la certitude de trouver beaucoup de privations et de souffrances. Ma religion seule et ma conviction de sa vérité ont pu m’inspirer le courage d’abandonner ma patrie et de venir dans ce pays pour y prêcher l’Évangile.»

– Qu’on veuille encore considérer le dévouement des Frères infirmiers et des Sœurs de charité qui, pendant des siècles se sont dépensés dans les hôpitaux, auprès des pauvres, des orphelins, des abandonnés. Beaucoup ont mené pendant des années une vraie vie de martyr. La foi qui leur assurait une récompense éternelle leur inspira l’héroïsme qui les porta à se mettre au service de leurs frères souffrants malgré les croix et les privations.

La religion donne à l’homme courage et énergie, surtout dans le malheur et au moment de la mort.

Autres histoires...

Enfant-Jésus, je Vous aime de tout mon coeur!

Un missionnaire et le globe terrestre.

L’empereur du Japon fit appeler auprès de lui le P. Becker, chef de la mission. «Soyez sincère, dit-il: croyez-vous tout ce que vous enseignez? J’ai aussi appelé nos prêtres, les bonzes, et à cette même question ils m’ont répondu qu’ils ne croyaient pas à leur doctrine. Dites-moi donc la vérité en toute confiance, personne ne saura rien de votre réponse.» Près de l’empereur se trouvait un grand et beau globe terrestre. Le Père montra son pays d’origine et dit à l’empereur: «Sire, considérez sur ce globe l’immensité de la distance que j’ai dû parcourir sur l’Océan pour arriver ici, non pas avec la perspective d’amasser des honneurs et des richesses, mais avec la certitude de trouver beaucoup de privations et de souffrances. Ma religion seule et ma conviction de sa vérité ont pu m’inspirer le courage d’abandonner ma patrie et de venir dans ce pays pour y prêcher l’Évangile.»

– Qu’on veuille encore considérer le dévouement des Frères infirmiers et des Sœurs de charité qui, pendant des siècles se sont dépensés dans les hôpitaux, auprès des pauvres, des orphelins, des abandonnés. Beaucoup ont mené pendant des années une vraie vie de martyr. La foi qui leur assurait une récompense éternelle leur inspira l’héroïsme qui les porta à se mettre au service de leurs frères souffrants malgré les croix et les privations.

La religion donne à l’homme courage et énergie, surtout dans le malheur et au moment de la mort.

Autres histoires...