pour bien connaître notre religion

Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Une histoire pour chaque jour...

Enfant-Jésus, je Vous aime de tout mon coeur!

Voltaire et ses laquais.

Voltaire, ce grand haïsseur du christianisme, avait une fois invité à souper ses deux amis, d’Alembert et Diderot. Ceux-ci ayant tenu quelques propos impies, Voltaire leur dit: «Je vous en prie, ne dites jamais rien de pareil devant mes laquais; attendez qu’ils soient sortis. Car s’ils règlent leur conduite d’après les maximes que vous venez d’émettre, je suis sûr qu’ils nous couperont le cou dans la nuit.» De même il écrivait dans une de ses lettres: «Si j’étais prince, je ne tolérerais pas près de moi des courtisans athées: ces gens m’empoisonneraient au premier moment où ils y trouveraient leur intérêt.»

Voltaire a encore beaucoup d’imitateurs parmi les orgueilleux du monde. Tout en n’ayant pas de religion pour eux, ils y tiennent extérieurement, surtout pour leurs subordonnés, parce qu’ils ont peur pour leur vie et leur coffre-fort; ils savent que la religion a une influence salutaire sur la conscience des hommes et les détourne du crime.

Autres histoires...

Enfant-Jésus, je Vous aime de tout mon coeur!

Voltaire et ses laquais.

Voltaire, ce grand haïsseur du christianisme, avait une fois invité à souper ses deux amis, d’Alembert et Diderot. Ceux-ci ayant tenu quelques propos impies, Voltaire leur dit: «Je vous en prie, ne dites jamais rien de pareil devant mes laquais; attendez qu’ils soient sortis. Car s’ils règlent leur conduite d’après les maximes que vous venez d’émettre, je suis sûr qu’ils nous couperont le cou dans la nuit.» De même il écrivait dans une de ses lettres: «Si j’étais prince, je ne tolérerais pas près de moi des courtisans athées: ces gens m’empoisonneraient au premier moment où ils y trouveraient leur intérêt.»

Voltaire a encore beaucoup d’imitateurs parmi les orgueilleux du monde. Tout en n’ayant pas de religion pour eux, ils y tiennent extérieurement, surtout pour leurs subordonnés, parce qu’ils ont peur pour leur vie et leur coffre-fort; ils savent que la religion a une influence salutaire sur la conscience des hommes et les détourne du crime.

Autres histoires...