Cet article est aussi disponible en: English Español Italiano

Notre-Dame du Rosaire

Chapelet médité

par Père Jean-Grégoire de la Trinité

    • On commence en faisant pieusement le Signe de la Croix, qui est le signe du chrétien:

    Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, et de la Mère de Dieu. Ainsi soit-il.

    • Offrande du chapelet

    Je m’unis à tous les Saints et les saints Anges qui sont dans le ciel, à tous les justes qui sont sur la terre, à toutes les âmes fidèles qui sont dans ce lieu. Je m’unis à Vous, mon Jésus, pour louer dignement Votre sainte Mère et Vous louer en Elle et par Elle. Je renonce à toutes les distractions qui me viendront pendant ce chapelet que je veux dire avec modestie, attention et dévotion, comme si c’était le dernier de ma vie. Ainsi soit-il.

    • Le Symbole des Apôtres

    Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre; et en Jésus-Christ Son Fils unique, Notre-Seigneur; qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu, le Père tout-puissant, d’où Il viendra juger les vivants et les morts. Je crois au Saint-Esprit, la sainte Église de Jésus-Christ, la Communion des Saints, la rémission des péchés, la résurrection de la chair, la vie éternelle. Ainsi soit-il.

    • Un Notre Père (prière enseignée par Jésus à Ses Apôtres)

    Notre Père, qui êtes aux cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre règne arrive, que Votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.

    • Trois Je Vous salue Marie (Salutation Angélique)

    Je Vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec Vous; Vous êtes bénie entre les femmes, et Jésus, Votre Fils, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu et notre Mère, priez pour nous, pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il.

    • Un Gloire au Père

    Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, et à la Mère de Dieu. Comme au commencement, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Mystères Glorieux

Premier mystère: La Résurrection de Jésus

Demandons la grâce d’une Foi vivante et de reconnaître la main de Dieu en toutes choses.

La Résurrection de Jésus

CONTEMPLONS Jésus sortant glorieux du tombeau. Il a vaincu la mort. Le monde ne peut rien contre Dieu. Dieu laisse faire, mais à la fin, Sa toute-puissance vaincra les puissances des ténèbres.

Les Apôtres étaient tout découragés de la mort de Notre-Seigneur. Ils avaient tout jugé humainement; pour eux, Jésus Crucifié, mis au tombeau, c’était un désastre, la ruine de tous leurs espoirs. Ils n’avaient pas encore compris que tout devait se dérouler ainsi. Jésus dit aux disciples d’Emmaüs, tout découragés eux aussi par la mort de Jésus: Ne fallait-il pas que le Christ souffrît ces choses, et qu’Il entrât ainsi dans Sa gloire? Et Il leur expliquait les Écritures.

C’est à la lumière de l’Évangile que nous comprendrons la pensée de Dieu. Jésus disait aux Sadducéens: Vous êtes dans l’erreur faute de connaître les Écritures… Pour conformer notre pensée à celle de Dieu, il faut nous défaire de toutes nos pensées personnelles. Vidons-nous de nous-mêmes pour que Jésus puisse nous remplir de Lui. Pour mettre une liqueur dans un vase, il faut d’abord le vider. On ne peut pas mettre du vin et de la gazoline ensemble: on n’aurait ni l’un ni l’autre.

Le surnaturel et le naturel ne se mélangent pas: Nul ne peut servir deux maîtres; car, ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Demandons à Jésus ressuscité la grâce de nous vider de tout ce qui est humain et naturel pour nous remplir de Son esprit divin et surnaturel.

On récite un Notre Père

NOTRE PÈRE, qui êtes aux cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre règne arrive, que Votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.

On récite dix Je Vous salue Marie

JE VOUS SALUE, MARIE, pleine de grâces, le Seigneur est avec Vous; Vous êtes bénie entre les femmes, et Jésus, Votre Fils, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu et notre Mère, priez pour nous, pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il.

On récite un Gloire au Père

GLOIRE AU PÈRE, au Fils et au Saint-Esprit et à la Mère de Dieu.
Comme au commencement, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Notre-Dame à Fatima a demandé de réciter après chaque dizaine, la prière suivante:

Ô MON JÉSUS, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde.

Deuxième mystère: L′Ascension de Jésus au Ciel

Demandons la grâce du détachement des choses de la terre et un grand désir du Ciel.

L'Ascension de Jésus au Ciel

TRANSPORTONS-NOUS au Mont des Oliviers où les Disciples sont réunis. Jésus leur donne Ses dernières instructions avant de monter au ciel: Allez enseigner toutes les nations… leur enseignant à pratiquer tout ce que Je vous ai commandé.

C’est surtout par notre vie que nous devons faire connaître le bon Dieu. Le témoignage de notre vie sera plus convaincant que toutes nos paroles. Notre vie doit prouver que Dieu est plus intéressant que tout. Si nous nous intéressons aux choses du monde, que nous sommes mondains, sensuels, curieux, maussades, les âmes ne seront pas attirées à Dieu. Notre vie doit montrer que Dieu est la source du bonheur.

Ce ne sont pas les belles paroles qui convertissent. Une ou deux paroles dites bien maladroitement peut-être, par un Saint tout sacrifié à Dieu, sont bien plus efficaces pour convertir une âme que les discours onctueux des prédicateurs éloquents. Parce qu’il vivait ce qu’il enseignait, saint François d’Assise remuait les foules par quelques paroles cependant bien gauches. Pour être de vrais apôtres, il est d’une importance primordiale d’être des âmes toutes données à Dieu, tout immolées. Autrement, nous ne serons que des cymbales retentissantes, comme dit saint Paul; notre activité sera sans fruit dans les âmes si notre vie ne correspond pas à nos paroles.

Jésus est monté au ciel nous préparer une place, comme Il l’a dit à Ses Apôtres. Demandons la grâce de mériter cette place que Dieu nous réserve, ce bonheur éternel qu’Il veut nous accorder, par une vie toute consacrée à Son service, à l’imitation de Jésus. Marchons sur les pas de Jésus pour pouvoir Le suivre dans la gloire de la maison paternelle.

On récite un Notre Père

NOTRE PÈRE, qui êtes aux cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre règne arrive, que Votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.

On récite dix Je Vous salue Marie

JE VOUS SALUE, MARIE, pleine de grâces, le Seigneur est avec Vous; Vous êtes bénie entre les femmes, et Jésus, Votre Fils, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu et notre Mère, priez pour nous, pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il.

On récite un Gloire au Père

GLOIRE AU PÈRE, au Fils et au Saint-Esprit et à la Mère de Dieu.
Comme au commencement, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Notre-Dame à Fatima a demandé de réciter après chaque dizaine, la prière suivante:

Ô MON JÉSUS, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde.

Troisième mystère: La Descente du Saint-Esprit sur la Sainte Vierge et les Apôtres

Demandons les Dons et les Fruits du Saint-Esprit et la fidélité à Ses inspirations.

La Pentecôte

ADMIRONS la puissance des opérations du Saint-Esprit chez les Apôtres: tout peureux et craintifs qu’ils étaient, la Pentecôte les a rendus forts et courageux, prêts au martyre. Demandons au Saint-Esprit d’opérer ce changement en nous, cette transformation, pour que nous puissions réaliser pleinement ce que Dieu attend de nous. Supplions-Le de nous rendre fidèles à Sa grâce et dociles à Ses divines inspirations. La fidélité à une grâce dispose l’âme à en recevoir d’autres.

C’est la fidélité à la grâce qui fait les Saints. Dieu donne Sa grâce à tous; ceux qui y correspondent deviennent des Saints, tandis que les autres restent médiocres ou méchants.

Dieu a hâte de répandre Ses dons avec abondance sur le monde, mais Il a besoin d’instruments dociles. Demandons l’obéissance aux lumières de Dieu et le silence intérieur qui nous permettra d’entendre la voix divine. Dieu parle aux âmes, mais pour L’entendre, il faut le silence intérieur: nous devons travailler à faire taire tous les bruits intérieurs, les bruits de nos passions, de nos révoltes et murmures intérieurs, de nos jugements humains, pour ne désirer que l’accomplissement des Volontés divines.

Demandons au Saint-Esprit de nous accorder l’abondance de Ses dons: le don de Force qui nous donne le courage de tout entreprendre pour Dieu sans crainte des hommes; le don d’intelligence qui nous fait comprendre les choses de Dieu et nous fait découvrir la splendeur des vérités éternelles; le don de sagesse qui nous fait apprécier les choses de Dieu par-dessus tout, qui rend tout ce qui est de la terre sans intérêt pour nous.

On récite un Notre Père

NOTRE PÈRE, qui êtes aux cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre règne arrive, que Votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.

On récite dix Je Vous salue Marie

JE VOUS SALUE, MARIE, pleine de grâces, le Seigneur est avec Vous; Vous êtes bénie entre les femmes, et Jésus, Votre Fils, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu et notre Mère, priez pour nous, pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il.

On récite un Gloire au Père

GLOIRE AU PÈRE, au Fils et au Saint-Esprit et à la Mère de Dieu.
Comme au commencement, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Notre-Dame à Fatima a demandé de réciter après chaque dizaine, la prière suivante:

Ô MON JÉSUS, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde.

Quatrième mystère: L’Assomption de Marie au Ciel

Demandons la grâce d’une véritable dévotion envers une si bonne Mère et l’imitation de Ses vertus.

L'Assomption de la Vierge Marie au Ciel

CONTEMPLONS la très Sainte Vierge qui monte au ciel pour recevoir la récompense de Sa vie toute conforme à la sainte Volonté de Dieu. Demandons de réaliser, à l’exemple de notre bonne Mère, tous les desseins de Dieu sur nous. Prouvons notre dévotion envers Elle en L’imitant en tout.

Demandons à notre céleste Mère de passer sur la terre en faisant le bien comme Elle. Que notre compagnie soit bienfaisante pour tous, que nous soyons un sujet de joie pour notre prochain. La très Sainte Vierge était modeste et effacée; Elle Se faisait la Servante de tous. Les gens qui La côtoyaient ne pouvaient soupçonner tous les privilèges, les prérogatives qu’Elle avait reçus du Ciel, tellement Marie était simple, sans aucune affectation. Elle semblait être une personne tout ordinaire, mais Elle brillait par Son humilité, par Son effacement, par Son amabilité, par Son dévouement, par Sa charité et Sa bonté.

Demandons-Lui de réchauffer nos coeurs au feu de Son Coeur Immaculé tout brûlant d’amour pour Ses enfants de la terre; qu’Elle nous remplisse de Sa charité généreuse. Demandons-Lui surtout de nous inculquer Son humilité; sans humilité, il ne peut y avoir de vraie charité.

Remercions notre Mère pour tout ce qu’Elle a fait pour nous: Elle a été Corédemptrice avec Son divin Fils, pour opérer notre salut. Marie continue sans cesse de S’occuper de nos âmes; Elle intervient continuellement pour protéger Ses enfants d’ici-bas. Remercions-La de Ses visites à la terre.

On récite un Notre Père

NOTRE PÈRE, qui êtes aux cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre règne arrive, que Votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.

On récite dix Je Vous salue Marie

JE VOUS SALUE, MARIE, pleine de grâces, le Seigneur est avec Vous; Vous êtes bénie entre les femmes, et Jésus, Votre Fils, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu et notre Mère, priez pour nous, pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il.

On récite un Gloire au Père

GLOIRE AU PÈRE, au Fils et au Saint-Esprit et à la Mère de Dieu.
Comme au commencement, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Notre-Dame à Fatima a demandé de réciter après chaque dizaine, la prière suivante:

Ô MON JÉSUS, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde.

Cinquième mystère: Le Couronnement de la très Sainte Vierge Marie

Demandons la grâce de la persévérance dans la grâce afin d’être couronné un jour au Ciel par notre bonne Mère.

Le Couronnement de la Vierge Marie au Ciel

CONTEMPLONS la très Sainte Vierge Marie couronnée par Son divin Fils. Elle reçoit la récompense de Sa sainte vie. Comme Elle est heureuse de S’être sacrifiée sur la terre, d’avoir souffert par amour pour le bon Dieu! Demandons d’être des âmes fortes, prêtes à tout faire, à tout souffrir pour mériter une belle couronne au ciel, comme la très Sainte Vierge; Elle n’a pas volé Sa couronne.

Nous ne sommes sur la terre qu’en passant. Tout va disparaître pour nous en ce monde, mais le Ciel demeure. Si nous servons fidèlement le bon Dieu en cette courte vie, nous rejoindrons bientôt les Saints du Paradis pour jouir d’une éternité de bonheur incommensurable avec notre Dieu si bon, avec Jésus, notre Sauveur, et avec notre bonne Mère du ciel. C’est le but de notre pèlerinage en ce monde, ne l’oublions pas un instant. Notre petite vie passe bien vite et bientôt nous serons dans l’autre monde.

Le monde s’étourdit; il veut jouir de la vie, s’amuser. Tout ce qui restera de notre vie, c’est d’avoir travaillé pour Dieu, d’avoir tout sacrifié pour Son amour.

Élevons notre âme sans cesse vers le bon Dieu. Ne nous tenons pas rivés à la terre; c’est trop déprimant de regarder tant de choses laides, dégoûtantes. Il faut nous élever de la terre, tout regarder en Dieu, monter au-dessus des nuages comme l’avion. Montons au-dessus de toutes les misères de ce monde, montons dans le ciel de Dieu.

Demandons la protection de la très Sainte Vierge, Son assistance, Sa direction. Consacrons-nous à cette bonne Mère. Confions-Lui tout ce qui nous concerne. Mettons tout entre Ses mains: Elle prendra soin de nous comme une bonne Mère. Demandons-Lui qu’Elle nous apprenne à connaître et à aimer Son Jésus, à Le servir et Lui plaire en tout. Ainsi soit-il.

On récite un Notre Père

NOTRE PÈRE, qui êtes aux cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre règne arrive, que Votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.

On récite dix Je Vous salue Marie

JE VOUS SALUE, MARIE, pleine de grâces, le Seigneur est avec Vous; Vous êtes bénie entre les femmes, et Jésus, Votre Fils, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu et notre Mère, priez pour nous, pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il.

On récite un Gloire au Père

GLOIRE AU PÈRE, au Fils et au Saint-Esprit et à la Mère de Dieu.
Comme au commencement, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Notre-Dame à Fatima a demandé de réciter après chaque dizaine, la prière suivante:

Ô MON JÉSUS, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde.

Salut, ô Reine!

Salut, ô Reine, Mère de miséricorde!
notre vie, notre douceur et notre espérance, salut!

Enfants d’Ève, malheureux exilés,
nous élevons nos cris vers Vous;
nous soupirons vers Vous,
gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.

Ô notre avocate, tournez donc vers nous Vos regards miséricordieux;
et au sortir de cet exil, montrez-nous Jésus,
le Fruit béni de Vos entrailles,
ô clémente, ô charitable, ô douce Vierge Marie!

  • Priez pour nous, sainte Mère de Dieu,
  • Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus Christ.

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, et de la Mère de Dieu. Ainsi soit-il.

Partagez ces prières avec ceux que vous aimez.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin