Pour la préservation du Dépôt de la Foi.

Pour que le Règne de Dieu arrive!

MAGNIFICAT

L’Ordre du Magnificat de la Mère de Dieu a pour fin particulière la conservation du Dépôt de la Foi par l’enseignement religieux sous toutes ses formes. Dieu l’a établi comme «un rempart devant l’apostasie quasi générale» qui a envahi la chrétienté et en particulier l’Église romaine.

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, écrivez-nous:
apotres@magnificat.ca

Une histoire pour chaque jour...

Sainte-Famille-2010

Esther devant Assuérus.

Assuérus, roi de Perse (485-465 avant Jésus-Christ), ordonna un jour, sur l’instigation de son ministre Aman, que tous les juifs vivant dans ses États soient massacrés en un seul jour. Lorsque la reine Esther, une jeune juive, fut mise au courant de ce qu’on tramait, elle pria et jeûna pendant trois jours avec ses suivantes. Enfin, après avoir imploré l’assistance divine, elle se présenta devant le roi, quoiqu’elle sût que quiconque osait paraître devant lui sans être appelé était puni de mort. Elle se jeta aux pieds d’Assuérus en demandant grâce pour elle-même et pour son peuple. Le roi la reçut avec bonté et lui dit: «Vous ne mourrez pas. Cette loi faite pour tous, n’est pas faite pour vous.» Enfin Esther obtint à force de prières la révocation de l’édit et sauva ainsi son peuple.

Esther est une image de la Sainte Vierge. Par la désobéissance d’Adam tous les hommes sont voués à la mort et naissent avec le péché originel. Marie seule, la reine des cieux, fait exception; par la grâce de Dieu la Sainte Vierge est exempte du péché originel. De là la fête de l’Immaculée Conception, le 8 décembre. Et puisque la mort avec ses suites est la conséquence du péché, il était juste que Marie ressuscitât, comme Son divin Fils, avant que Son corps ne fût atteint par la corruption du tombeau. C’est pour cela qu’on fête Son Assomption le 15 août.

Autres histoires...

Sainte-Famille-2010

Esther devant Assuérus.

Assuérus, roi de Perse (485-465 avant Jésus-Christ), ordonna un jour, sur l’instigation de son ministre Aman, que tous les juifs vivant dans ses États soient massacrés en un seul jour. Lorsque la reine Esther, une jeune juive, fut mise au courant de ce qu’on tramait, elle pria et jeûna pendant trois jours avec ses suivantes. Enfin, après avoir imploré l’assistance divine, elle se présenta devant le roi, quoiqu’elle sût que quiconque osait paraître devant lui sans être appelé était puni de mort. Elle se jeta aux pieds d’Assuérus en demandant grâce pour elle-même et pour son peuple. Le roi la reçut avec bonté et lui dit: «Vous ne mourrez pas. Cette loi faite pour tous, n’est pas faite pour vous.» Enfin Esther obtint à force de prières la révocation de l’édit et sauva ainsi son peuple.

Esther est une image de la Sainte Vierge. Par la désobéissance d’Adam tous les hommes sont voués à la mort et naissent avec le péché originel. Marie seule, la reine des cieux, fait exception; par la grâce de Dieu la Sainte Vierge est exempte du péché originel. De là la fête de l’Immaculée Conception, le 8 décembre. Et puisque la mort avec ses suites est la conséquence du péché, il était juste que Marie ressuscitât, comme Son divin Fils, avant que Son corps ne fût atteint par la corruption du tombeau. C’est pour cela qu’on fête Son Assomption le 15 août.

Autres histoires...

Signe de la Croix

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, et de la Mère de Dieu. Ainsi soit-il.

Prière préparatoire

Ô Jésus! Nous allons parcourir avec Vous le chemin du Calvaire qui Vous fut si douloureux. Faites-nous comprendre la grandeur de Vos souffrances, touchez nos coeurs d’une tendre compassion à la vue de Vos tourments, afin d’augmenter en nous le regret de nos fautes et l’amour que nous voulons avoir pour Vous.
Daignez nous appliquer à tous, les mérites infinis de Votre Passion, et en mémoire de Vos douleurs, faites miséricorde aux âmes du purgatoire, surtout à celles qui sont les plus abandonnées.
Ô divine Marie! qui la première, nous avez enseigné à faire le Chemin de la Croix, obtenez-nous la grâce de suivre Jésus avec les sentiments dont Votre Coeur fut rempli en L’accompagnant sur la route du Calvaire. Faites que nous pleurions avec Vous, et que nous aimions comme Vous Votre divin Fils. Nous Vous le demandons au nom de Son Coeur adorable. Ainsi soit-il.