Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, écrivez-nous:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la préservation du Dépôt de la Foi.
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Exclusive Representation of the Nativity Scene.

The charm of the Infant God will make you forget your worries, your sorrows.
Jesus offers you the gift of a child’s heart filled with love, peace and true happiness.

Services are free of charge.

Schedule:

Midnight Mass:
Daytime Mass:
Visit to the Nativity Scene:

Midnight Mass:
Midnight Mass:

December 25, 12:00 a.m.
December 25, 10:00 a.m.
Dec. 25 to Jan. 31, 9:00 a.m. - 6:00 p.m.

January 1, 12:00 a.m.
January 6, 12:00 a.m.

Midnight Mass: December 25, 12:00 a.m.
Day Mass: December 25, 10:00 a.m.
Visit to the Crib: Dec. 25-Jan. 31, 9:00 a.m.-6:00 p.m.
Midnight Mass: January 1, 12:00 a.m.
Midnight Mass: January 6, 12:00 a.m.

Reservation:

(819) 688-5225

Our Address:

290 7e rang - Mont-Tremblant - Québec - Canada - J8E 1Y4

Une histoire pour chaque jour...

Saint Joseph

Le saint nom de Joseph invoqué.

Des personnes dignes de foi racontent qu’un jeune homme de mauvaise vie, se laissant aller au désespoir, se mit un jour à appeler les démons. Il les conjurait de le jeter dans un puits qui était dans la maison, et d’emporter son âme dans les feux éternels. Et voilà que tout à coup il voit ces démons sous diverses figures qui se préparaient à accomplir son désir. Ils étaient si hideux que le jeune homme effrayé, regretta sa funeste demande. Aussitôt, ce malheureux désespéré, saisi de confiance, invoque saint Joseph, et à l’invocation de ce nom, tous ses ennemis prennent la fuite. Ce malheureux jeune homme rentra dès lors en lui-même, réforma sa vie, et, se souvenant de la grâce obtenue par son bienfaiteur, il fit faire un tableau votif qui se voit, à Rome, dans l’église de la Rotonde. (Pedini, Mois de saint Joseph.)

Guérison obtenue par saint Joseph.

Un élève était depuis longtemps réduit par sa mauvaise santé à ne pouvoir suivre, que de loin sa classe. L’un de ses maîtres lui ayant suggéré l’idée d’entreprendre une neuvaine en l’honneur de saint Joseph, il s’y résolut avec une ferme confiance de guérir; mais à peine était-elle commencée qu’il se sentit bien plus mal qu’auparavant, et fut obligé de garder le lit. «Tant mieux, dit-il, on n’en verra que plus manifestement quel est le pouvoir de saint Joseph!» Il dit vrai, car à la fin de la neuvaine, il se trouva complètement guéri, et assez fort pour reprendre ses études et se mettre au niveau de la classe. Peu après, sa sœur lui ayant mandé qu’elle était malade, il lui répondit qu’il connaissait un remède souverain, qu’elle n’avait qu’à invoquer saint Joseph, et que celui qui avait guéri le frère saurait bien aussi guérir la sœur. (Père Patrignagni)

Comme il a toujours vécu en parfaite harmonie de cœur et d’âme avec Jésus et Marie, saint Joseph a le pouvoir de nous aider dans notre cheminement vers la perfection.

Autres histoires...

Saint Joseph

Le saint nom de Joseph invoqué.

Des personnes dignes de foi racontent qu’un jeune homme de mauvaise vie, se laissant aller au désespoir, se mit un jour à appeler les démons. Il les conjurait de le jeter dans un puits qui était dans la maison, et d’emporter son âme dans les feux éternels. Et voilà que tout à coup il voit ces démons sous diverses figures qui se préparaient à accomplir son désir. Ils étaient si hideux que le jeune homme effrayé, regretta sa funeste demande. Aussitôt, ce malheureux désespéré, saisi de confiance, invoque saint Joseph, et à l’invocation de ce nom, tous ses ennemis prennent la fuite. Ce malheureux jeune homme rentra dès lors en lui-même, réforma sa vie, et, se souvenant de la grâce obtenue par son bienfaiteur, il fit faire un tableau votif qui se voit, à Rome, dans l’église de la Rotonde. (Pedini, Mois de saint Joseph.)

Guérison obtenue par saint Joseph.

Un élève était depuis longtemps réduit par sa mauvaise santé à ne pouvoir suivre, que de loin sa classe. L’un de ses maîtres lui ayant suggéré l’idée d’entreprendre une neuvaine en l’honneur de saint Joseph, il s’y résolut avec une ferme confiance de guérir; mais à peine était-elle commencée qu’il se sentit bien plus mal qu’auparavant, et fut obligé de garder le lit. «Tant mieux, dit-il, on n’en verra que plus manifestement quel est le pouvoir de saint Joseph!» Il dit vrai, car à la fin de la neuvaine, il se trouva complètement guéri, et assez fort pour reprendre ses études et se mettre au niveau de la classe. Peu après, sa sœur lui ayant mandé qu’elle était malade, il lui répondit qu’il connaissait un remède souverain, qu’elle n’avait qu’à invoquer saint Joseph, et que celui qui avait guéri le frère saurait bien aussi guérir la sœur. (Père Patrignagni)

Comme il a toujours vécu en parfaite harmonie de cœur et d’âme avec Jésus et Marie, saint Joseph a le pouvoir de nous aider dans notre cheminement vers la perfection.

Autres histoires...