Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, écrivez-nous:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la préservation du Dépôt de la Foi.
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Exclusive Representation of the Nativity Scene.

The charm of the Infant God will make you forget your worries, your sorrows.
Jesus offers you the gift of a child’s heart filled with love, peace and true happiness.

Services are free of charge.

Schedule:

Midnight Mass:
Daytime Mass:
Visit to the Nativity Scene:

Midnight Mass:
Midnight Mass:

December 25, 12:00 a.m.
December 25, 10:00 a.m.
Dec. 25 to Jan. 31, 9:00 a.m. - 6:00 p.m.

January 1, 12:00 a.m.
January 6, 12:00 a.m.

Midnight Mass: December 25, 12:00 a.m.
Day Mass: December 25, 10:00 a.m.
Visit to the Crib: Dec. 25-Jan. 31, 9:00 a.m.-6:00 p.m.
Midnight Mass: January 1, 12:00 a.m.
Midnight Mass: January 6, 12:00 a.m.

Reservation:

(819) 688-5225

Our Address:

290 7e rang - Mont-Tremblant - Québec - Canada - J8E 1Y4

Une histoire pour chaque jour...

Saint Joseph

Une mort précieuse devant Dieu.

Il y a quelques années, dans une ravissante campagne près de Paris, un bon chrétien, un fidèle serviteur de Joseph et de Marie allait mourir. Tout était beau pour lui sur la terre, tout devait l’attacher à la vie. Une jeune épouse, comme lui fervente chrétienne, et quatre petits enfants pleins de charmes, l’entouraient de leur affection et de leur dévouement. Néanmoins, il était prêt à tout sacrifier, et il ne songeait qu’à bien mourir. Un prêtre, ami de la famille, vint plusieurs fois préparer son âme pour le grand voyage de l’éternité. Le jour choisi par le malade lui-même pour la réception du saint Viatique étant arrivé, il fait embellir sa chambre, et disposer, sur un petit autel bien orné, un beau Christ en ivoire, et de chaque côté une petite statue de la Sainte Vierge et de saint Joseph. Ensuite, appelant ses enfants et les regardant avec amour, il leur dit: «Allez, mes enfants, allez au jardin, et cueillez les plus belles fleurs, c’est la Fête- Dieu chez nous aujourd’hui, le bon Jésus va venir; jetez partout des fleurs sur Son passage, dans l’avenue, sur l’escalier et dans ma chambre.» Ces chers enfants obéissent et sèment partout des fleurs. Jésus vient au milieu des lis et des roses: en entrant Il bénit le malade, Il bénit la mère et les enfants qui priaient et pleuraient agenouillés autour de son lit. Ce bon chrétien communie avec la ferveur d’un ange, le regard attaché sur l’image de Joseph et de Marie, et quelques jours après il allait au Ciel en bénissant encore ses petits enfants.

Sans doute, ils se rappelleront toute leur vie qu’ils ont eu dans leur maison la Fête-Dieu, que Jésus y est venu au milieu des fleurs et que leur père a rendu le dernier soupir sous les yeux de Marie et de Joseph, et muni du Viatique sacré. Oh! la belle, la précieuse mort!

Autres histoires...

Saint Joseph

Une mort précieuse devant Dieu.

Il y a quelques années, dans une ravissante campagne près de Paris, un bon chrétien, un fidèle serviteur de Joseph et de Marie allait mourir. Tout était beau pour lui sur la terre, tout devait l’attacher à la vie. Une jeune épouse, comme lui fervente chrétienne, et quatre petits enfants pleins de charmes, l’entouraient de leur affection et de leur dévouement. Néanmoins, il était prêt à tout sacrifier, et il ne songeait qu’à bien mourir. Un prêtre, ami de la famille, vint plusieurs fois préparer son âme pour le grand voyage de l’éternité. Le jour choisi par le malade lui-même pour la réception du saint Viatique étant arrivé, il fait embellir sa chambre, et disposer, sur un petit autel bien orné, un beau Christ en ivoire, et de chaque côté une petite statue de la Sainte Vierge et de saint Joseph. Ensuite, appelant ses enfants et les regardant avec amour, il leur dit: «Allez, mes enfants, allez au jardin, et cueillez les plus belles fleurs, c’est la Fête- Dieu chez nous aujourd’hui, le bon Jésus va venir; jetez partout des fleurs sur Son passage, dans l’avenue, sur l’escalier et dans ma chambre.» Ces chers enfants obéissent et sèment partout des fleurs. Jésus vient au milieu des lis et des roses: en entrant Il bénit le malade, Il bénit la mère et les enfants qui priaient et pleuraient agenouillés autour de son lit. Ce bon chrétien communie avec la ferveur d’un ange, le regard attaché sur l’image de Joseph et de Marie, et quelques jours après il allait au Ciel en bénissant encore ses petits enfants.

Sans doute, ils se rappelleront toute leur vie qu’ils ont eu dans leur maison la Fête-Dieu, que Jésus y est venu au milieu des fleurs et que leur père a rendu le dernier soupir sous les yeux de Marie et de Joseph, et muni du Viatique sacré. Oh! la belle, la précieuse mort!

Autres histoires...