Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Une histoire pour chaque jour...

Sainte Famille en prière

La prière persévérante

Au quatrième siècle, vivait en Afrique une femme chrétienne, appelé Monique, qui, aimant Dieu de tout son coeur, se désolait de voir son fils, Augustin, mener une vie de dissipation et de désordres. Elle ne cessait de pleurer sur son malheureux enfant, et sa douleur n’était pas moins vive que celle des mères qui voient porter en terre leur fils unique. C’est que, aux yeux de la foi, son fils qui vivait dans l’état habituel de péché, lui semblait comme mort.

Monique alla trouver un jour le pieux évêque de Milan, saint Ambroise, lui fit part de sa tristesse, et le supplia de voir son fils pour essayer de le ramener à de meilleurs sentiments. «Allez, lui répondit l’évêque, et continuez de faire ce que vous faites. Car il est impossible qu’un fils, pleuré avec tant de larmes, périsse jamais.» Cette parole rendit confiance à la pauvre mère, qui l’accueillit comme si elle était sortie de la bouche de Dieu même.

Elle continua longtemps encore à verser des larmes avec des prières devant le saint autel. Elle se rendait à l’église deux fois par jour, assistait chaque matin à la Sainte Messe, et faisait d’abondantes aumônes aux pauvres.

Le bon Dieu Se laissa enfin toucher par les supplications de Sa pieuse servante, qui ne Lui demandait ni or ni argent, mais la guérison de l’âme et le salut éternel de son fils. Augustin se convertit, déplora les égarements de sa jeunesse, devint prêtre et évêque, fut un des plus illustres docteurs de l’Église, et on l’honore aujourd’hui comme un saint ou grand ami de Dieu. C’est saint Augustin, évêque d’Hippone.

Autres histoires...