pour bien connaître notre religion

Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Une histoire pour chaque jour...

Enfant-Jésus, je Vous aime de tout mon coeur!

Veillée de Noël de saint Jérôme

Une nuit de Noël, Jérôme, le grand solitaire de Bethléem, priait dans la grotte bénie. Que de fois dans cette sainte veille il baisait en tremblant la Crèche sacrée où le Sauveur du monde voulut naître pour nous.

Mais tout à coup, ô merveille! Ô amour! La nuit s’illumine de clartés ravissantes, elle resplendit comme un jour radieux. L’Enfant-Dieu était là, tendant Ses bras divins à Son fidèle ami.

«Jérôme, lui dit-Il, oh! vois Ma pauvreté. À ton Dieu qui mendie, quel présent feras-tu?

– À Vous, ô Roi d’amour, mon coeur, mes biens, ma vie!

– Cela ne suffit pas, donne-Moi encore plus.

– Tout ce que j’ai reçu de Votre main bénie, tout ce qu’avec Votre grâce j’ai pu faire pour Vous, tous mes travaux, Seigneur, mes larmes, mes prières, mes longues nuits d’études, et mes jours de douleurs…, tout est à Vous, Jésus, prenez-le pour Vous seul.

– Non, Je veux davantage, disait l’Enfant divin.

– Eh quoi! mon tendre amour, qu’attendez-Vous encore? Je Vous ai tout donné, il ne me reste rien… Parlez, que voulez-Vous? Voulez-Vous que je verse au pied de Votre autel, goutte à goutte mon sang dans le calice d’or?

– Non, Mon fils, si J’ai quitté les splendeurs de Mon Ciel, ce n’est pas que J’ai besoin des trésors des mortels, mais J’ai faim de répandre à grands flots dans les âmes les dons de Mon amour, les trésors de Ma grâce. Détruisant tout obstacle, Je veux qu’un feu divin à jamais les enflamme: Donne-Moi tes péchés pour que Je les efface.»

Comment peut-on donner ses péchés à l’Enfant-Dieu? – Il faut d’abord les reconnaître, puis les regretter et en demander pardon à Dieu avec la ferme résolution de ne plus les commettre. Il faut les confesser au prêtre dès que possible.  Et Dieu, dont la Miséricorde surpasse les plus grands de nos crimes, puisqu’elle est infinie, nous pardonne toujours. Il faut donc avoir une foi inébranlable en Son Amour et en Sa Miséricorde.

Autres histoires...

Enfant-Jésus, je Vous aime de tout mon coeur!

Veillée de Noël de saint Jérôme

Une nuit de Noël, Jérôme, le grand solitaire de Bethléem, priait dans la grotte bénie. Que de fois dans cette sainte veille il baisait en tremblant la Crèche sacrée où le Sauveur du monde voulut naître pour nous.

Mais tout à coup, ô merveille! Ô amour! La nuit s’illumine de clartés ravissantes, elle resplendit comme un jour radieux. L’Enfant-Dieu était là, tendant Ses bras divins à Son fidèle ami.

«Jérôme, lui dit-Il, oh! vois Ma pauvreté. À ton Dieu qui mendie, quel présent feras-tu?

– À Vous, ô Roi d’amour, mon coeur, mes biens, ma vie!

– Cela ne suffit pas, donne-Moi encore plus.

– Tout ce que j’ai reçu de Votre main bénie, tout ce qu’avec Votre grâce j’ai pu faire pour Vous, tous mes travaux, Seigneur, mes larmes, mes prières, mes longues nuits d’études, et mes jours de douleurs…, tout est à Vous, Jésus, prenez-le pour Vous seul.

– Non, Je veux davantage, disait l’Enfant divin.

– Eh quoi! mon tendre amour, qu’attendez-Vous encore? Je Vous ai tout donné, il ne me reste rien… Parlez, que voulez-Vous? Voulez-Vous que je verse au pied de Votre autel, goutte à goutte mon sang dans le calice d’or?

– Non, Mon fils, si J’ai quitté les splendeurs de Mon Ciel, ce n’est pas que J’ai besoin des trésors des mortels, mais J’ai faim de répandre à grands flots dans les âmes les dons de Mon amour, les trésors de Ma grâce. Détruisant tout obstacle, Je veux qu’un feu divin à jamais les enflamme: Donne-Moi tes péchés pour que Je les efface.»

Comment peut-on donner ses péchés à l’Enfant-Dieu? – Il faut d’abord les reconnaître, puis les regretter et en demander pardon à Dieu avec la ferme résolution de ne plus les commettre. Il faut les confesser au prêtre dès que possible.  Et Dieu, dont la Miséricorde surpasse les plus grands de nos crimes, puisqu’elle est infinie, nous pardonne toujours. Il faut donc avoir une foi inébranlable en Son Amour et en Sa Miséricorde.

Autres histoires...