pour bien connaître notre religion

Recherche
Generic filters

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez,
vous pouvez envoyer un courriel:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la Conservation du Dépôt de la Foi!
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Une histoire pour chaque jour...

Ste-Famille

Une page en blanc.

Au cours d’un entretien, l’un des interlocuteurs demanda à l’autre, le savant Buchenau, quelle foi il professait. «Aucune, répondit l’autre, sous le rapport religieux je suis une page en blanc. – Prenez garde, lui répliqua le premier, que le diable n’y mette son nom.» Ces courageuses paroles firent une profonde impression sur l’incrédule, qui ne les oublia plus de sa vie. Il coopéra à la grâce, en prêtant plus d’attention aux questions religieuses, et en recommençant à prier comme sa mère le lui avait appris.

La Foi est un don de Dieu

Un médecin célèbre fit un jour devant un grand auditoire une conférence savante sur la nervosité, qui fut vivement applaudie pour sa clarté et le talent de vulgarisation de l’orateur. À la fin un des auditeurs s’approcha et lui dit: «Malgré vos explications, Docteur, je ne comprends pas cette question de la nervosité.» Le médecin lui répondit en souriant: «Je puis bien, Monsieur, donner des éclaircissements, mais non pas l’intelligence: c’est l’affaire du talent.»

Il en est de même des vérités religieuses. Le prédicateur, le catéchiste peuvent les expliquer, les motiver, les défendre; mais la foi elle-même, ils ne peuvent la communiquer à personne, elle est en effet un don gratuit de Dieu: on peut obtenir cette grâce par un vif désir de la vérité, par une vie honnête et par la prière.

Autres histoires...

Ste-Famille

Une page en blanc.

Au cours d’un entretien, l’un des interlocuteurs demanda à l’autre, le savant Buchenau, quelle foi il professait. «Aucune, répondit l’autre, sous le rapport religieux je suis une page en blanc. – Prenez garde, lui répliqua le premier, que le diable n’y mette son nom.» Ces courageuses paroles firent une profonde impression sur l’incrédule, qui ne les oublia plus de sa vie. Il coopéra à la grâce, en prêtant plus d’attention aux questions religieuses, et en recommençant à prier comme sa mère le lui avait appris.

La Foi est un don de Dieu

Un médecin célèbre fit un jour devant un grand auditoire une conférence savante sur la nervosité, qui fut vivement applaudie pour sa clarté et le talent de vulgarisation de l’orateur. À la fin un des auditeurs s’approcha et lui dit: «Malgré vos explications, Docteur, je ne comprends pas cette question de la nervosité.» Le médecin lui répondit en souriant: «Je puis bien, Monsieur, donner des éclaircissements, mais non pas l’intelligence: c’est l’affaire du talent.»

Il en est de même des vérités religieuses. Le prédicateur, le catéchiste peuvent les expliquer, les motiver, les défendre; mais la foi elle-même, ils ne peuvent la communiquer à personne, elle est en effet un don gratuit de Dieu: on peut obtenir cette grâce par un vif désir de la vérité, par une vie honnête et par la prière.

Autres histoires...