Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, écrivez-nous:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la préservation du Dépôt de la Foi.
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Exclusive Representation of the Nativity Scene.

The charm of the Infant God will make you forget your worries, your sorrows.
Jesus offers you the gift of a child’s heart filled with love, peace and true happiness.

Services are free of charge.

Schedule:

Midnight Mass:
Daytime Mass:
Visit to the Nativity Scene:

Midnight Mass:
Midnight Mass:

December 25, 12:00 a.m.
December 25, 10:00 a.m.
Dec. 25 to Jan. 31, 9:00 a.m. - 6:00 p.m.

January 1, 12:00 a.m.
January 6, 12:00 a.m.

Midnight Mass: December 25, 12:00 a.m.
Day Mass: December 25, 10:00 a.m.
Visit to the Crib: Dec. 25-Jan. 31, 9:00 a.m.-6:00 p.m.
Midnight Mass: January 1, 12:00 a.m.
Midnight Mass: January 6, 12:00 a.m.

Reservation:

(819) 688-5225

Our Address:

290 7e rang - Mont-Tremblant - Québec - Canada - J8E 1Y4

Une histoire pour chaque jour...

Saint Joseph

Protection de saint Joseph.

Un propriétaire faisait creuser des caves sous sa maison. Les maçons avaient affirmé que le sol était assez solide pour supporter le mur mitoyen existant, et ils avaient négligé, pour l’étayer, les précautions les plus élémentaires. Un samedi soir, au moment où ils allaient partir, le sous-sol a commencé à s’écrouler dans la tranchée, puis il s’est éboulé, entraînant avec un épouvantable fracas l’écroulement du mur mitoyen et du galetas, qui se sont ensevelis dans les caves creusées. Le bâtiment est demeuré suspendu en l’air; la maison, surchargée d’un poids d’environ 30,000 kilogrammes, commençait à se lézarder. La nuit était tombée; une foule énorme, attirée par le bruit de l’écroulement, environnait la maison et attendait avec anxiété les conséquences terribles qui allaient inévitablement suivre.

Il n’y avait qu’un seul moyen de salut: c’était de recourir à la miséricorde divine pour obtenir un miracle! Il a été demandé instamment à saint Joseph, à la Sainte Vierge et à saint Benoît; une personne a jeté la médaille de saint Joseph dans le gouffre béant. Les propriétaires ont promis que, si la maison ne s’écroulait pas, ils l’attribueraient à la protection évidente du Saint dont ils portent le nom, et qu’ils feraient connaître partout le miracle.

Cependant, les mouvements et les craquements du toit indiquaient, d’une façon notoire et sinistre, que l’effondrement était imminent, quand cinq hommes courageux, trouvés à point, sont arrivés à l’instant même. Ils ont, au péril de leur vie, pénétré dans les profondeurs de la cave et procédé à l’étayage, à l’aide de lanternes, et en plaçant les étais sur des décombres formés de pierres, de poutres cassées, planches et meubles entassés là pêle-mêle.

Le bon Dieu leur a donné le courage, peu concevable, de demeurer dans cette position critique, sous un danger certain, inévitable, qui devait invinciblement et soudainement les atteindre. Mais la maison, grâce aux saints protecteurs invoqués, a pu être soutenue à temps: elle est restée debout, et, après six semaines de déblayages et de travaux, de nouveaux murs ont remplacé les étais, et aujourd’hui tout est assuré; nul accident n’est arrivé à personne, et tous nous en remercions profondément le bon Dieu et nos grands Saints.

Tous les témoins de cette catastrophe ont unanimement attribué à un miracle ce délai, qui a permis aux hommes de courage de se faire les auxiliaires manifestes de la puissance de Dieu.

Dans les dangers, dans les contradictions, mettons en Dieu toute notre confiance car Il est le Maître de tout; faisons en même temps tous nos efforts comme si le succès dépendait uniquement de nous. Aide-toi et le Ciel t’aidera! dit l’adage.

Autres histoires...

Saint Joseph

Protection de saint Joseph.

Un propriétaire faisait creuser des caves sous sa maison. Les maçons avaient affirmé que le sol était assez solide pour supporter le mur mitoyen existant, et ils avaient négligé, pour l’étayer, les précautions les plus élémentaires. Un samedi soir, au moment où ils allaient partir, le sous-sol a commencé à s’écrouler dans la tranchée, puis il s’est éboulé, entraînant avec un épouvantable fracas l’écroulement du mur mitoyen et du galetas, qui se sont ensevelis dans les caves creusées. Le bâtiment est demeuré suspendu en l’air; la maison, surchargée d’un poids d’environ 30,000 kilogrammes, commençait à se lézarder. La nuit était tombée; une foule énorme, attirée par le bruit de l’écroulement, environnait la maison et attendait avec anxiété les conséquences terribles qui allaient inévitablement suivre.

Il n’y avait qu’un seul moyen de salut: c’était de recourir à la miséricorde divine pour obtenir un miracle! Il a été demandé instamment à saint Joseph, à la Sainte Vierge et à saint Benoît; une personne a jeté la médaille de saint Joseph dans le gouffre béant. Les propriétaires ont promis que, si la maison ne s’écroulait pas, ils l’attribueraient à la protection évidente du Saint dont ils portent le nom, et qu’ils feraient connaître partout le miracle.

Cependant, les mouvements et les craquements du toit indiquaient, d’une façon notoire et sinistre, que l’effondrement était imminent, quand cinq hommes courageux, trouvés à point, sont arrivés à l’instant même. Ils ont, au péril de leur vie, pénétré dans les profondeurs de la cave et procédé à l’étayage, à l’aide de lanternes, et en plaçant les étais sur des décombres formés de pierres, de poutres cassées, planches et meubles entassés là pêle-mêle.

Le bon Dieu leur a donné le courage, peu concevable, de demeurer dans cette position critique, sous un danger certain, inévitable, qui devait invinciblement et soudainement les atteindre. Mais la maison, grâce aux saints protecteurs invoqués, a pu être soutenue à temps: elle est restée debout, et, après six semaines de déblayages et de travaux, de nouveaux murs ont remplacé les étais, et aujourd’hui tout est assuré; nul accident n’est arrivé à personne, et tous nous en remercions profondément le bon Dieu et nos grands Saints.

Tous les témoins de cette catastrophe ont unanimement attribué à un miracle ce délai, qui a permis aux hommes de courage de se faire les auxiliaires manifestes de la puissance de Dieu.

Dans les dangers, dans les contradictions, mettons en Dieu toute notre confiance car Il est le Maître de tout; faisons en même temps tous nos efforts comme si le succès dépendait uniquement de nous. Aide-toi et le Ciel t’aidera! dit l’adage.

Autres histoires...