Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, écrivez-nous:
apotres@magnificat.ca

Magnificat!

Pour la préservation du Dépôt de la Foi.
Pour que le Règne de Dieu arrive!

Exclusive Representation of the Nativity Scene.

The charm of the Infant God will make you forget your worries, your sorrows.
Jesus offers you the gift of a child’s heart filled with love, peace and true happiness.

Services are free of charge.

Schedule:

Midnight Mass:
Daytime Mass:
Visit to the Nativity Scene:

Midnight Mass:
Midnight Mass:

December 25, 12:00 a.m.
December 25, 10:00 a.m.
Dec. 25 to Jan. 31, 9:00 a.m. - 6:00 p.m.

January 1, 12:00 a.m.
January 6, 12:00 a.m.

Midnight Mass: December 25, 12:00 a.m.
Day Mass: December 25, 10:00 a.m.
Visit to the Crib: Dec. 25-Jan. 31, 9:00 a.m.-6:00 p.m.
Midnight Mass: January 1, 12:00 a.m.
Midnight Mass: January 6, 12:00 a.m.

Reservation:

(819) 688-5225

Our Address:

290 7e rang - Mont-Tremblant - Québec - Canada - J8E 1Y4

Une histoire pour chaque jour...

Jésus frappe à la porte de notre coeur

Comment puis-je vous récompenser?

Un général hongrois, de Prague, étant malade, se fit soigner par une pauvre Sœur de l’hôpital, qui jour et nuit se dévoua, oubliant son propre repos. Cette vie de sacrifice et de complet désintéressement pour un blessé étranger et inconnu, toucha le cœur du vaillant soldat et il dit à la Sœur: «Si du moins je connaissais un moyen de vous faire un peu plaisir, pour vous récompenser de tous les soins que vous me prodiguez! – Monsieur, répondit la religieuse, la plus grande joie que vous puissiez me procurer, c’est de recevoir les derniers Sacrements.» Sur-le-champ le général fit appeler un prêtre, se confessa et reçut le saint viatique.

Penser avant tout aux biens éternels, c’est avoir le don de sagesse.

L’empereur Othon III et saint Nil.

Au Xe siècle vivait dans un couvent italien un savant moine du nom de Nil. Durant son expédition en Italie, l’empereur Othon III alla le visiter. Lorsqu’il aperçut les huttes basses et étroites qui composaient le monastère, il s’écria: «Ce sont bien là les tabernacles d’Israël dans le désert. Voilà les habitants du royaume du ciel; la terre n’est point leur patrie, et ils ne s’y regardent que comme des voyageurs.» Othon offrit alors au Saint un autre couvent, avec des revenus qui pussent assurer l’existence des moines. «Celui qui a pris soin d’eux jusqu’à présent, répondit Nil, en prendra plus de soin encore, lorsque je les aurai quittés. – Demandez-moi alors comme à votre fils tout ce qu’il vous plaira, reprit Othon.» Saint Nil, appuyant la main sur la poitrine de l’empereur: «Songez, lui dit-il, au salut de votre âme, car vous mourrez un jour comme tout autre homme, et comme tout autre vous rendrez compte à Dieu de votre vie.» Ces paroles impressionnèrent vivement le jeune empereur, qui mourut bientôt en héros sur la terre étrangère.

Saint Nil, qui aurait pu demander toute sorte de biens, les méprisa parce qu’il connaissait la valeur de l’âme humaine. Il possédait le don de sagesse.

Autres histoires...

Jésus frappe à la porte de notre coeur

Comment puis-je vous récompenser?

Un général hongrois, de Prague, étant malade, se fit soigner par une pauvre Sœur de l’hôpital, qui jour et nuit se dévoua, oubliant son propre repos. Cette vie de sacrifice et de complet désintéressement pour un blessé étranger et inconnu, toucha le cœur du vaillant soldat et il dit à la Sœur: «Si du moins je connaissais un moyen de vous faire un peu plaisir, pour vous récompenser de tous les soins que vous me prodiguez! – Monsieur, répondit la religieuse, la plus grande joie que vous puissiez me procurer, c’est de recevoir les derniers Sacrements.» Sur-le-champ le général fit appeler un prêtre, se confessa et reçut le saint viatique.

Penser avant tout aux biens éternels, c’est avoir le don de sagesse.

L’empereur Othon III et saint Nil.

Au Xe siècle vivait dans un couvent italien un savant moine du nom de Nil. Durant son expédition en Italie, l’empereur Othon III alla le visiter. Lorsqu’il aperçut les huttes basses et étroites qui composaient le monastère, il s’écria: «Ce sont bien là les tabernacles d’Israël dans le désert. Voilà les habitants du royaume du ciel; la terre n’est point leur patrie, et ils ne s’y regardent que comme des voyageurs.» Othon offrit alors au Saint un autre couvent, avec des revenus qui pussent assurer l’existence des moines. «Celui qui a pris soin d’eux jusqu’à présent, répondit Nil, en prendra plus de soin encore, lorsque je les aurai quittés. – Demandez-moi alors comme à votre fils tout ce qu’il vous plaira, reprit Othon.» Saint Nil, appuyant la main sur la poitrine de l’empereur: «Songez, lui dit-il, au salut de votre âme, car vous mourrez un jour comme tout autre homme, et comme tout autre vous rendrez compte à Dieu de votre vie.» Ces paroles impressionnèrent vivement le jeune empereur, qui mourut bientôt en héros sur la terre étrangère.

Saint Nil, qui aurait pu demander toute sorte de biens, les méprisa parce qu’il connaissait la valeur de l’âme humaine. Il possédait le don de sagesse.

Autres histoires...